La Vérité dans le Musée

La Vérité dans le Musée

Certains pensent que la malédiction des pharaons n'existe pas, d'autres trouvent que certaines circonstances sont trop bizarres pour être expliquées. Moi je penses qu'une malédiction existe, mais vient elle vraiment des pharaons? Ne serait-ce pas une malédiction annonciatrice d'une horreur bien plus grande et terrible?

Je m'appelles Simèon, étudiant en astrophysique je suis passionné par tout ce qui touche Égypte antique. Des légendes aux objets, j'ai lu la plupart des livres en traitant. Ayant moi même écrits quelques articles pour des journaux locaux je fus invités au musée du Louvre pour voir les pièces cachées au public.

Arrivé a Paris en train je pris un taxi pour atteindre le plus vite possible le Louvre. J'arrivais devant un splendide monument qu'une pyramide en verre défigurait tout en soulignant la majesté des Rois de France. Entrés par la pyramide je m'annonçais a l'accueil et un guide m'emmena rapidement au lieu de mon pèlerinage. J'y trouvais des pièces rares, de l'or, des momies et mieux encore. Tant et si bien que j'y restais bien après la tombée de la nuit. Personne ne vint me chercher et j'avais oublié l'heure ,occupés à contempler et manipuler les témoins d'une splendeur passée, quand je vis un papyrus. Ce papyrus parlait d'un arabe, un nommé Abdul Alhazred, et de son livre, le Necronomicon, redouté dans toute l'arabie. Ce papyrus était soit disant maudis puisque l'un des trésors des pharaons et tous ceux qui le liraient déchaineraient leurs colère. Malgrès tout, étant peu superstitieux, je le finis sans que rien de fâcheux ne m'arriva.

Ayant pris des renseignements et oublieux de l'heure je vis qu'il n'était pas répertorie dans les registres et allait informer le conservateur de ma découverte. Pour le trouver je traversais le musée égyptien, arrivé devant les momies je frissonnais en me rappelant la terrible légende relatée sur le papyrus, cela est ridicule, mais cette main, cette terrible main bandelée n'avait elle pas bougé depuis tout a l'heure? Non j'ai des visions dues a l'obscurité, c'est ridicule. Néanmoins au fil de ma visite des choses étranges mais peu visibles m'assaillirent. Puis une brume verte m'entoura , j'étouffais sous le poid d'une exhalaison vieille de 1000 ans. Mais le pire, l'horreur suprême de cette soirée, les momies psalmodiaient. Je m'évanouis.

Au matin on me réveilla, personne ne savais ce qui était arrivé et je me gardais bien de leur leur dire, je partis a la grande bibliothèque et lut le Necronomicon. Je connais maintenant le nom de celui qui est appelé par cette malédiction, grand dieux je ne pourrais lui échapper! Mais la derrière cette fenêtre, ne serais ce pas un visage de pharaon? Un visage sombre et diabolique. Ne serais-ce pas Nyarlatothep?

Rapport de l'enquête de police du Sergent Donovan:

L'enquête a été ouverte le lendemain de la découverte du corps de la personne nommée Simèon, le 15 aout 2006.

Le corps fut trouvé sur un siège de bureau avec une expression de terreur infinie, la tête tournée vers la fenêtre. L'examen des écrits nous as appris que Simèon avait été la victime de manifestation étranges. Une enquête au musée du Louvre nous appris que le gaz décris par Simèon était un hallucinogène, ce qui explique ses visions de momies dansantes.

D'après ce même texte une tête apparaissait a la fenêtre, l'examen du sol nous a révélé les traces d'une échelle, que nous retrouvâmes dans le local de la conciergerie. L'examen des empreintes digitales permis de confondre un rival jaloux du succès de Simèon. Cet homme attend son procès.

La mort du jeune Simèon est donc été causée par une peur savamment distillée par ce rival, qui ne voulait que lui faire suffisamment d'impressions pour l'écarter.

Les commentaires sont fermés.