07/09/2007

Le monde de Cashak 2

L'accident:

Nous descendons encore et toujours, toujours plus bas, toujours plus profondément dans les entrailles de la terre. Mes compagnons murmurent autour de moi sous la garde des soldats et de leurs fusils. Doucement la cage s'enfonçait tandis que nous voyions le rythme des anciennes tours, les tours des Anciens. Un crissement de frein, la cage s'arrête au niveau choisis et nous en sortons tous. Chacun s'avance en direction de son gisement. Nous devons reprendre le fer utilisé par les Anciens pour construire les instruments que le conseil scientifique imagine et crée. Si nous les croyons nous sommes des héros, ceux qui sauverons la race.

Je prend en main ma découpeuse et commence a dégager les pylône de fer et d'aciers pour les faire remonter en surface. Je découpe, je découpe,... un boulot monotone et fatiguant. Rien à penser, rien à faire a part découper. Ma découpeuse se prend dans un morceau un peu coriace et je décide de forcer un peu pour sortir ce fragment. Je force, je tire, je pousse quand je vois caché derrière un symbole. Le symbole de la mort, le symbole du danger! Tout peut exploser, la moindre étincelle! Je crie à mes camarades de fuir tout en sautant en arrière mais en retirant la découpeuse je créais une étincelle et une explosion me poussa en arrière.

Je suis sous terre, meurtri et fatigué mais vivant. Personne n'ira me chercher la seule chose qui compte c'est le gisement. Seul mon cadavre sera trouvé si un prospecteur passe par la pour trouver du fer. J'entends un bruit, un bruit sourd et profond. Est ce l'esprit des Anciens qui me parle? Le bruit continue tandis que je me sens de plus en plus fatigué, mes paupières tombent tandis qu'un voile rouge de lumière passe sur mes yeux. Est ce la voix des Anciens que j'entends?

15:14 Écrit par Hassan dans Le monde de Cashak, Textes | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |  Facebook