22/06/2008

L'Empire de Raison 2

2

Regardant approcher le vaisseau marchand suspect sur l'écran de visualisation Cary réfléchissait aux circonstances qui l'avait amené des plaines de Coutcha a son poste de Commandant Tierce. Lorsqu'il étudiant à l'Académie Navale d'Imparis il avait en tête les grands exploits des héros légendaires de l'Empire Hannon et jamais il ne se serait douté que son travail principal serait d'arraisonner des cargos pour vérifier leur marchandises. Encore dans ses pensées il entendit la mise en garde habituel de l'officier Com au cargo.

« Navire Marchand 0025854CO veuillez alignez votre vitesse sur le vaisseau d'arraisonnement pour la vérification de cargaison. Navire Vérif 21513IM terminé ».

L'écran montrait maintenant la coque de l'arraisonneur s'approcher de l'un des sas standard du vaisseau marchand. Comme prévu la jonction se fit parfaitement et le soldat qui avait perdu à la courte paille s'avança vers le Commandant du vaisseau marchand pour les formalités que les douaniers ont toujours accomplies depuis les brumes de l'antiquité. L'officier Com se concentra sur son pupitre et se tourna vers Cary l'air soucieux.

« Commandant nous venons de recevoir deux message. Code Imp et Code Noir ».

Voila qui indiquait la raison de l'angoisse de l'officier puisque le code Imp, rare a ce niveau de l'échelon militaire, impliquait un ordre venant de l'entourage de l'Empereur. Mais le code Noir était plus préoccupant encore, il aurait sûrement à annoncer une mauvaise nouvelle à l'un des membres de l'équipage, un malade dans la famille, ou pire, un mort.

« Je m'en occupe Lieutenant, imprimez moi cela ».

Lisant les messages il sentit l'abattement tomber sur ses épaules il demanda une liaison Com avec tous le navire au Lieutenant lui demandant de rappeler le soldat se trouvant sur le navire marchand. Soupirant il commença a parler en sachant parfaitement l'effet qu'aurait son annonce sur son équipage.

« Ici votre Commandant, nous venons de recevoir deux messages. Code Imp et code Noir. Le code Imp nous ordonne de rejoindre Imparis immédiatement en vue d'une réaffectation dans une nouvelle mission. Toutes nos activités ainsi que toutes les permissions sont provisoirement suspendues. Le code Noir nous informe d'une action terroriste lors de la célébration du Millénaire. Les rebelles ont sauvagement et froidement massacrés les civils présents sur l'Agora de la capitale de la planète Coutcha alors qu'ils n'étaient ni armés ni menaçant. L'armée n'a pas pu les sauver. Le Commandement Centrale nous assure qu'il recherche activement les coupables et leurs complices et que le châtiment sera exemplaire.

Nous partirons pour Imparis dès que possible et les membres d'équipages ayant leur famille sur Coutcha pourront les contacter dès que nous en aurons reçu l'autorisation. Merci de votre attention. C'était votre Commandant, terminé ».

Cary se tourna vers le Navigateur et lui demanda de lancer la procédure de TB dès que possible. Lorsqu'il sortit de la Passerelle il sentit les yeux se poser sur son dos avec le poids de multiples questions et inquiétudes, les réponses les attendront à Imparis.

14/06/2008

L'Empire de Raison

1

Confins de la galaxie, sur l'agora d'une ville nommée Sia. Des milliers de citoyens en habits de fêtes y sont rassemblés regardant l'image d'un homme ayant atteint la quarantaine. Une horloge égrène les secondes au dessus de lui. Sur la place des soldats patrouillent en tenue de combats et armes aux poings. Arrivé à zéro le portait scintille et s'anime créant une projection holographique de 10 mètres tandis que le son des vivats écrasent de leur force les citoyens. L'homme lève les bras et le silence se fait lui permettant d'entamer son discours.

« Citoyens, moi l'Empereur Sebastion VIII de la glorieuse dynastie des Hannons vous souhaites la bienvenue à la célébration des mille ans de la fondation de notre Empire flamboyant! Luttant contre les barbares après un exil de cent ans mon aïeul mit en place les prémisses de la technologie et de la philosophie de notre puissance. Aujourd'hui jamais la galaxie ne fut aussi pacifiée, jamais il n'y eut si peu de maladies, jamais nos enfants n'ont eu un avenir aussi brillant et serein! Nous vivons un âge d'or depuis mille ans dont les Hannons sont les gardiens soucieux. Je vous promet que nous continuerons sur cette route et que nous terrasserons toute personne se mettant entre la Liberté et l'Humanité! »

Alors que les vivats retentissaient à nouveau et que l'Empereur Sebastion VIII allait continuer son discours une explosion retentit. La projection vacille pour s'éteindre tandis que des centaines de combattants noirs déferlent par les rues sur la place. Les soldats se mettent rapidement en place laissant les civils sans défenses au centre de l'agora alors que les rayons d'énergies pures traversent l'air autour d'eux. Les attaquants sont rapidement repoussés mais au prix de lourdes pertes. Tandis que les derniers fuyards s'évanouissent le sergent ayant le commandement de la force de sécurité reçoit un ordre par radio. L'écoutant il déclare la fin des hostilités et demande aux soldats de regrouper les citoyens au centre de la place. Ceci fait il désactive la sécurité de son arme et tire sur l'un des blessés suivi de tout son escadron. Alors que les derniers mourant sont achevés des barges viennent se poser sur l'agora embarquant l'escadron pour repartir pendant que le vaisseau en orbite bombardait la ville. Dans la barge on entend a nouveau le discours de l'Empereur.

« Je vous promet solennellement que moi-même et mes descendants continueront a être les garants du bien être et de la liberté à l'avenir. Jamais vous n'aurez à craindre la mort d'un proche pour cause de guerre car notre empire perdurera par delà les milliers d'années et éclairera votre vie! VIVE L'EMPIRE! »

11/06/2008

Le monde d'Homère

Titre: Le Monde d'Homère1137492543.jpg
Auteur: Pierre Vidal-Naquet
Edition: Perrin
Collection: Tempus

Je viens de terminer ce petit livre de 154 pages. Bien construit il est intéressant sans entrer dans les détails. Comme l'auteur l'avoue il a surtout comme but de donner l'envie au lecteur de se plonger dans l'Iliade et l'Odyssée. Les thèmes traités sont bien traités mais on aurait envie d'aller plus loin même si on en connait bien plus sur Homère ensuite qu'avant la lecture. en bref un petit livre sympa et intéressant qui donne envie d'aller chercher des informations plus loin.