Comment ne pas boire de l'alcool?

Dans les médias on parle souvent de l'alcool et de la jeunesse, jeunes incapables de se contrôler face à leur consommation et qu'il faut aider. Bien sur c'est oublier une large partie des jeunes tout a fait sain mais ce n'est pas d'eux dont je veux parler ce matin. Je souhaite parler des abstinents. Oui il existe des jeunes abstinents! Cela peut être du a différentes choses qu'elles soient morales, de gouts, d'idéologie ou simplement pour ne pas retomber dans les excès.

Mais dans notre société il est difficile d'être abstinent, non parce que c'est mal vu, car c'est considéré comme bizarre. Boire un verre est un acte social largement utilisé pour briser la glace dans un groupe et quelqu'un qui refuse de boire sera vu comme un transgresseur de cette "règle sociale" d'ailleurs un serveur venant à votre table vous proposera toujours du vin (et toujours à l'homme mais ça c'est un autre sujet). C'est la que nous entendrons souvent des mots comme "vas y un petit verre ne te fera pas de mal" ou encore "goute avant de refuser tu verras tu apprécieras". Il faut un petit moment pour que cette volonté de ne pas boire, qui n'est pas la volonté d'interdire la boisson à d'autres, soit acceptée sans récriminations dans un groupe d'amis.

Difficile d'être compris quand on est réellement abstinent.

Commentaires

  • Bof, je sais pas trop, en son temps je ne buvais jamais d'alcool, je buvais de l'eau avec mes potes qui buvaient des bières. Maintenant je bois de temps en temps, sans pour autant me prendre des cuites à répétition. et j'ai plein d'amis qui ne boivent pas, celà ne nous empêchent pas de nous retrouver autour d'un verre, de vin, de thé froid, ou d'autre chose!

    Pour ma part je ne perçois pas vraiment de pression sur ceux qui n'aiment pas l'alcool, ou ne le consomment pas pour motif religieux (je suppose que c'est votre cas)...

    Par contre certains abstinents ne se gênent pas de faire pression sur les buveurs!

  • Oui bien sur je parle très généralement, je ressens une certaine pression mais ça ne veut pas dire que je décris quelque chose de rigide. Il y a des degrés différents selon les personnes et les contextes et tout peut évoluer.

    Par contre non ce n'est pas par motif religieux que je ne bois pas mais simplement parce que je n'aime pas le gout, l'odeur et ce que ça implique.

    Et pour finir vous avez parfaitement raison certains ne se gênent pas d'empêcher les autres de boire. Ce n'est pas mon cas je n'ai pas a juger les choix des autres.

Les commentaires sont fermés.