29/12/2008

Battlestar saison 4

Après des mois d'attentes (surtout pour ceux ne possédant pas la chaine scifi france) Battlestar est sorti en DVD. Malheureusement cette saison 4 sera déclinée en deux fois c'est donc la première partie que nous pouvons acquérir alors que la seconde sera diffusée prochainement. C'est tout de même avec fébrilité que j'ai suivi l'histoire de cette dernière saison. En effet la troisième se terminait avec un énorme suspens et tout le monde ne pouvait être que curieux de la manière utilisée par les scénaristes pour justifier cette fin. Alors je l'avoue j'ai trouvé parfois que certaines solutions sont des raccourcis un peu faciles. Mais, globalement, j'ai été bien plus contenté par cette saison que par la troisième. Il n'y a plus qu'a attendre la seconde partie et, si tout va bien, les téléfilms et la série dérivée nommée "Caprica". En espérant que la qualité reste au rendez-vous.

season04_800.jpg


Image: scifi

09:47 Écrit par Hassan dans science-fiction, série | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : battlestar, bsg, scifi | | | |  Facebook

26/12/2008

Rome

Voila une série qui mérite de faire parler d'elle! Rome est l'une des séries les plus chers de l'histoire est, quand on la regarde, cela se comprend. Ses créateurs ont placés l'intrigue entre la fin de la guerre des Gaules par César et le triomphe d'Octave lorsqu'il annihila les armées de Marc-Antoine son rival et ceci en deux saisons. C'est un peu court au vu de tous les évènements historiques ayant eu lieu durant ces deux périodes mais je trouve que c'est réussi. On est rapidement pris dans le fil de l'histoire qui est relativement fidèle à l'Histoire. De plus les décors sont magnifiques et j'ai réellement eu l'impression de me trouver dans la Rome républicaine. Mais il faut préciser la violence et la sexualité crue de cette série. Si la vue du sang, des jurons et de la "fornication" vous rebute ne regardez pas. PEGI ne se trompe pas en conseillant aux moins de 16 ans de ne pas regarder.
18466275.jpg


Image: allocine

09:54 Écrit par Hassan dans antiquité, série | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rome, hbo | | | |  Facebook

24/12/2008

Légende

Titre: Légendelegende.jpg
Auteur: David Gemmell
Traducteur: Alain Névant
Éditeur: Bragelonne 2000
Collection: Milady
Pages: 511

Grâce a cette nouvelle collection poche de Bragelonne j'ai pu continuer mes explorations de livres de Fantasy. J'ai donc pris Légende de David Gemmel, un auteur que je cherche à connaitre depuis quelques années. Légende s'inscrit dans le cycle de Drenaï comportant huit livres dont, si je ne me trompe pas, il est le dernier. Le récit débute dans une auberge à l'aube d'une guerre entre Drenaï et Nadirs. Ces derniers courent en direction de la forteresse de Dros Delnoch au pied de laquelle la bataille qui décidera de la guerre aura lieu. Si Dros Delnoch tombe c'est Drenaï qui tombe. Malheureusement les défenseurs sont minoritaires et il faudra des héros pour l'aider à survivre. C'est la que des guerriers d'exceptions arrivent et que Druss, le plus grand héros dont les aventures sont contées dans deux autres livres, s'approche de sa dernière bataille.

Alors oui ça ressemble fortement à la bataille de Minas Tirith dans le seigneur des anneaux: une forteresse seule rempart contre les forces ennemies. Mais l'analogie, à mon avis, s'arrête ici. Premièrement, il est fréquemment expliqué que les Nadirs ne sont pas le mal. Ils ne veulent pas détruire Drenaï mais ils doivent y prendre possession pour élever leur peuple au même niveau. Secondement, j'y vois un chant de l'amitié entre ennemis et différents: les personnages sont capable d'aller boire un verre en l'honneur de l'un des leurs dans le campement ennemi en frère et les combattants ont souvent des relations fraternels. Et enfin, cette histoire est un hymne à la vie. Durant toute l'histoire les personnages se battent, oui, mais surtout ils hurlent à leur volonté de vivre et à leur amour du monde. Ils sont prêt à mourir mais ils sont aussi prêt à vivre. De plus j'ai beaucoup apprécié, même si cela doit se trouver ailleurs, le guerrier berserk romantique et lâche. Très honnêtement j'ai beaucop aimé ce livre et je vais faire en sorte de parcourir les autres écrits de Gemmel avec, je l'espère, un grand plaisir.

09:55 Écrit par Hassan dans Fantasy, gemmell, Livre | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : gemmel, david gemmell, druss, légende, drenaï | | | |  Facebook

23/12/2008

Les Bannis et les Proscrits tome 1

Titre: Les Bannis et les Proscritsles bannis et les proscrits tome 1.jpg
Tome 1: le Feu de la Sor'cière
Auteur: James Clemens
Traducteur: Isabelle Troin
Éditeur: Bragelonne 2006
Collection: Milady
Pages: 535

C'est depuis quelques mois que je découvre les couvertures des livres de James Clemens en librairies. Mais, étant méfiant, je n'ai jamais essayé de le lire pur savoir ce qu'il vaut. Et cela d'autant plus que ses livres sont traduits par Bragelonne qui n'est pas une édition des moins chers. Hors Bragelonne a créé la collection Milady qui reprend en poche leurs publications. J'ai donc tenté le coup. L'histoire se déroule sous la domination d'un Seigneur Noir qui a, il y a des siècles, mis sous sa domination le pays d'Alasea. Mais en ces temps un groupe de mage du Chi a réussi a créer un sort pour vaincre ce Seigneur Noir. C'est donc des siècles plus tard que nous retrouvons le pays et le sort en passe de se dévoiler. La jeune fille, Elena, choisie doit rapidement fuir et découvre, sur sa route, des alliés plus ou moins inattendus.

Bon, l'idée de l'histoire est sympathique mais je ne suis pas convaincu. James Clemens réussit a créer une atmosphère lourde et menaçante et je n'ai jamais été très à l'aise. Mais Elena semble trouver de l'aide aux moments les plus improbables et je trouve que Clemens use trop de raccourcis simples. Je dois ajouter que j'ai eu l'impression d'une grande confusion dans les différentes intrigues secondaires et que je trouve simpliste de réunir tous les peuples autours d'Elena par chacun un membres qui est en quête d'un objet, d'un être vivant ou d'une réponse. L'idée est intéressante, l'atmosphère étouffante mais je suis dubitatif et absolument pas convaincu. Je suis très hésitant à l'idée de faire l'effort de lire la suite. Mais il faut avouer que la couverture est réussie.

09:59 Écrit par Hassan dans Fantasy, James Clemens | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : james clemens | | | |  Facebook

22/12/2008

Terreur

Titre: Terreurterreur.jpg
Auteur: Dan Simmons
Traducteur: Jean-Daniel Brèque
Éditeur: Robert Laffont 2008 (2007 édition originale anglaise)
Pages: 704

Dan Simmons, depuis quelque temps, est un écrivain que j'apprécie beaucoup. J'attendais donc ce Terreur avec une certaine impatience. Pour ce livre Simmons a décidé de se rapprocher de l'histoire réelle pour partir, ensuite, sur du fantastique. D'ailleurs, l'histoire en elle même est simple. Deux bateaux cherchent un passage en direction du nord-ouest alors qu'ils se trouvent près de la banquise. Malheureusement ils se retrouvent pris dans les glaces et doivent hiverner en attendant le dégel. Mais rien ne vient et l'expédition reste coincée sur place et tente de survivre aux maladies, à la faim et aux mutineries. C'est ici que s'arrête l'histoire réelle romancée car l'expédition semble être la victime d'un mystérieux ours blanc tueur qui les défie et les attaque les uns après les autres.

J'ai été impatient de le lire mais je dois bien avouer que ce livre m'a déçu. Je n'y ai pas trouvé la puissance évocatrice d'Hypérion ni de l'Echiquier du Mal. Mais la façon dont Simmons écrit est toujours aussi belle et j'ai souvent eu l'impression de ressentir le peur et l'oppression qu'auraient pu ressentir les membres de l'équipage John Franklin, son capitaine. De plus je trouve le message écologique et anti-occidental un peu primaire. Non pas que je ne sois pas d'accord mais ce message aurait pu être plus subtil. Nous trouvons donc une nature qui lutte contre l'homme blanc mais aussi les créatures mythologiques inuits qui attaquent l'homme blanc. Nous y voyons aussi sa bêtise et son racisme face à un peuple qu'il considère inférieur. Bref, c'est un livre que j'ai apprécié parcourir mais ce n'est pas ce que j'attendais; c'est un bon livre mais pas un chef d'œuvre.

09:58 Écrit par Hassan dans Fantasy, Livre, simmons | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : dan simmons, terreur | | | |  Facebook

18/12/2008

les Vikings

Titre: Les Vikingsles vikings.jpg
Auteur: Régis Boyer
Éditeur: Perrin 2004 (2002 première)
Collection: Tempus
Pages: 442

Comme je l'ai dit précédemment j'ai commencé à m'intéresser à la période médiévale. Il est donc naturel que j'aie voulu en savoir plus sur les Vikings. Ce peuple ayant été fortement marqué dans l'imaginaire collectif comme des guerriers sanguinaires invincibles. J'ai donc trouvé ce livre dont l'auteur explique tout de suite le but: donner les véritables identités des Vikings. Ces identités étant perverties et, parfois, inconnues des gens.

Ici aussi l'auteur a commencé par une partie évènementiel mais les premier chapitre nous explique comment nous connaissons les Vikings, leur histoire ancienne et surtout pourquoi ils déferlèrent sur l'Europe. C'est ensuite que nous avons un récit, par peuple, de l'histoire Viking. La seconde partie du livre nous parle de la civilisation Viking: sa façon de penser, d'agir, ce qu'ils recherchent, l'art pour finir par une explication de leur disparition.

J'avoue que j'ai eu du mal à comprendre tous ce que dit Régis Boyer. Mais cela est certainement du à ma connaissance très faible. D'ailleurs Boyer nous donne toutes les clefs d'explications. Que ce soit la prononciation des mots ou les concepts clefs mais surtout il nous explique lorsque nous ne devons pas faire de conclusions trop hâtives. Par exemple les Vikings d'Islande n'ont pas créé une démocratie et rien ne nous permet encore de confirmer de façon sure que les Vikings aient découvert l'Amérique. Les objets auraient très bien pu y être amené par des échanges successifs. En lisant ce livre nous découvrons, non pas une civilisation guerrière, mais un peuple profondément aimant de la vie, des marchands, des administrateurs de haute qualité et un art unique. Ce livre est un bon moyen de se faire une véritable idée de ce peuple et de sa culture unique et fascinante.

09:52 Écrit par Hassan dans Histoire, Livre, moyen âge | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : vikings, régis boyer, tempus, perrin | | | |  Facebook

17/12/2008

La Civilisation de l'Occident Médiéval

Titre: La Civilisation de l'Occident MédiévalLa Civilisation de l'Occident Médiéval.jpg
Auteur: Jacques le Goff
Editeur: Flammarion 2008 (1982 première édition)
Collection: Champs Histoire
Pages: 366

Il se trouve, paradoxalement, que malgré ma passion pour l'histoire qui me conduisit à l'étudier dans le cadre académique je ne me suis jamais beaucoup intéressé à ce que l'on appelle le moyen-âge. Je suis probablement une victime consentante des clichés parlant du moyen-âge comme étant une période inintéressante et sombre de l'histoire humaine: obscurantisme, recul des sciences, inquisition, etc. Mais, en tant qu'étudiant historien, je suis dans l'obligation de m'intéresser à la période médiévale. Voila pourquoi, en guise d'introduction, j'ai acheté ce livre en pensant que son prestigieux auteur - Jacques le Goff est un auteurs prolifique en ce qui concerne la civilisation médiévale - m'assurerait un livre intéressant et de bonne qualité.

Celui-ci est divisé en deux parties. Premièrement nous trouvons une histoire évènementielle qui couvre la période classique du V ème au XV ème siècle. Celle-ci est intéressante mais nécessairement incomplète puisqu'elle tient sur moins de cent pages. Comme je l'ai dit j'ai pris ce livre comme une introduction. La seconde partie, que je considère presque comme étant plus intéressante, se préoccupe de la culture. Le Goff écrit sur les structures de l'espace et du temps, la vie, l'Église médiévale et la mentalité sans oublier les aspects matériels.

Bien que ne m'étant jamais intéressé de prés à cette période je la connaissais un peu. J'ai néanmoins été surpris de sa diversité et des actions accomplies durant celle-ci. Je suis très heureux d'avoir fait l'effort de parcourir cet ouvrage et je le recommande comme un bon moyen de se faire une idée générale de ce que fut le moyen-âge. De plus, si une personne souhaiterait aller plus loin et plus précisément dans les analyses, nous trouvons une vaste bibliographie à la fin de ce livre. En tout cas, ce livre m'a fait découvrir une période bien plus dynamique que je ne le croyais et m'a conduit a m'y intéresser.

16/12/2008

Le Haut Seigneur

Titre: La Trilogie du Magicien NoirNumériser00055.jpg
Titre du tome 3: Le Haut Seigneur
Auteur: Trudi Canavan
Editeur: Bragelonne (2008)
Pages: 516

Enfin Bragelonne a édité la version brochée du dernier tome de cette trilogie (pour ceux qui ont regardé une version reliée était disponible six mois avant mais à un pris plus élevé). Comme remise à jours le second tome se terminait sur la victoire de Sonea dans un duel de mages. Ici nous la retrouvons, un an après, toujours sous la coupe d'Akkarin le Mage Noir qu'elle a juré de combattre. Mais les choses sont elles si simples? Pourquoi Akkarin a t-il appris la magie noire alors qu'il avoue lui-même la considérer comme malfaisante? Sonea découvrira la vérité en cherchant la véritable histoire de la Guilde des Magiciens et en écoutant Akkarin lui parler de son passé. Peut être que certains dangers rendent certains actes nécessaires?
Je l'ai déjà dit, je n'ai jamais été époustouflé par l'écriture de Trudi Canavan mais ses histoires restent intéressantes. C'est donc avec une certaine impatience que je voulais connaitre la suite. Je l'avoue tout de même, je m'attendais un peu aux différents grands changements que Canavan met en place durant ce tome. Néanmoins cette histoire reste sympathique à lire sans trop se poser de questions ni en sortir avec un mal de tête. Je dirais donc la même chose que pour les autres tomes. Je n'ai pas été mis ne haleine au fil des pages à essayer de savoir comment Sonea s'en sortira mais j'ai bien aimé lire les différents chapitres et je ne me suis pas ennuyé.

09:51 Écrit par Hassan dans Fantasy, Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : trudi canavan, bragelonne, magicien noir | | | |  Facebook

14/12/2008

L'Assassin Royal

Titre: L'Assassin RoyalNumériser00044.jpg
Titre du tome 1: L'Apprenti Assassin
Auteur: Robin Hobb alias de Megan Lindholm
Éditeur: J'ai Lu

Comme je l'ai dit précédemment j'ai récemment "découvert" Robin Hobb. Pour continuer à me faire une idée, et creuser un peu plus dan ma fortune vu que cette série possède une vingtaine de livres si on compte les liens, j'ai décidé de commencer une histoire souvent citée à coté du nom de Hobb: L'Assassin Royal. Pour parler quelque peu de l'histoire nous suivons les aventures de Fitz bâtard du prince Chevalerie promis à la royauté. Malheureusement l'arrivée inopinée de ce bâtard oblige le prince a renoncer à la royauté et Fitz se retrouve perdu dans la cour du roi des Six-duchés. Le roi décide d'en faire un assassin au service des duchés et nous suivons Fitz durant ses différentes missions pour défendre les terres contre les pirates.
Je suis obligé de l'avouer: ce livre est captivant. Le genre de livres que vous n'êtes pas capable de lâcher même si il est trois heures du matin et que vous avez un examen le lendemain à huit heures. Il est bien écrit, fluide, facile à lire et ne nous laisse pas nous ennuyer. On a envie d'en savoir plus pages après pages. C'est une très bonne histoire et, la aussi, je suis convaincu que tout le monde y trouverait de quoi le maintenir éveillé.

09:16 Écrit par Hassan dans Fantasy, Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : robin hobb, assassin royal, apprenti assassin | | | |  Facebook

13/12/2008

Les logiciels libres

Nous connaissons tous window, excel et les autres productions microsoft. Toutes sont faciles à trouver et ont un couts conséquent. Heureusement, il existe des logiciels dit libres. Ces logiciels libres sont créé par des individus ou des sociétés qui s'engagent à suivre une certaine philosophie. Il en existe des milliers dont quelques uns sont connus largement (par exemple firefox et openoffice). Mais quel est leur utilité? J'en vois deux principales.
Premièrement ces logiciels sont souvent gratuits (la gratuité n'est pas une condition sine qua non du libre) ce qui permet a des personnes aux revenus modestes ou a des collectivités de posséder des logiciels de qualités sans avoir des couts trop grand. Les Cantons gagneraient beaucoup d'argent en utilisant des logiciels libres, argent pouvant servir des causes plus utiles que l'achat d'une licence virtuelle pour l'utilisation d'un logiciel.
Deuxièmement le monde est dominé par Microsoft et Apple. Cette domination est nuisible à l'inventivité et si nous croyons en une société de concurrence nous devons favoriser l'apparition de logiciels hors du giron de ces deux mastodontes. Par exemple Internet Explorer était léthargique jusqu'à ce que Firefox innove ce qui a conduit à une refonte d'Internet Explorer bénéfique pour tous les utilisateurs.
Malheureusement la visibilité des logiciels libres est presque inexistante dans le public et souffre d'aprioris néfastes: trop compliqués, peu sure, etc. Pourtant la communauté du libre a réussi a créer des produits fiables, certains disent même plus fiables, que Microsoft et Apple et facile à utiliser et à installer. Comment faire pour que le public croie en l'intérêt et en la fiabilité du libre sans pouvoirs créer de campagnes d'information couteuses? Peut être, simplement, en communiquant sur l'Internet et en permettant aux collectivités de s'y convertir?
En attendant il existe quelques bibliothèques utiles pour trouver son bonheur comme Framasoft. Je nommerais aussi Firefox, Openoffice et The Gimp pour la retouche d'images.

10:01 Écrit par Hassan dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) | | | |  Facebook

11/12/2008

L'industrie du disque viole t'elle nos droits?

Je me pose cette question depuis quelques temps. En effet, l'industrie du divertissement multiplie les procédés de contrôles contre le piratage. Le consommateur semble être devenu un voleur pour tout ce qui concerne la musique, les films et les jeux vidéos (bien que cela concerne aussi les livres mais ceux-ci sont difficilement piratables). Je ne dirais pas que protéger ses œuvres n'est pas légitime même si je pense que les industries concernées devraient revoir leur stratégie.
En effet, il devient de plus en plus difficile de copier un CD/DVD et les protections ont même eu comme conséquences d'empêcher la lecture du produit acheté tout a fait légalement. Certains ordinateurs se voient imposé un contrôle de licence suite à quoi le logiciel est désactivé. J'ai aussi lu (malheureusement je ne retrouve plus l'article mais si je met la main dessus je le fournirais) que des chercheurs ont réussi a créer des lecteurs CD/DVD capable de reconnaitre les CD/DVD gravés et donc, probablement, permettra de bloquer la lecture de ceux-ci.
Mais, en tant que propriétaire légal d'un produit acheté de manière tout a fait licite, je me sens le droit de le copier pour mon usage strictement privé. Il est bien connu que les CD/DVD se détériorent, peuvent se rayer ou alors peuvent être perdu voir détruit. Je trouve donc parfaitement légitime le souhait d'en faire une copie pour éviter de devoir acheter une seconde fois un produit. Et pourtant il semble que cela devienne de plus en plus compliqué. D'où ma question: empêcher la copie, pour un usage privé, d'un objet acquis de manière légale est-elle une violation de nos droits de consommateurs?

21:53 Écrit par Hassan dans Médias | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |  Facebook

10/12/2008

Le dernier magicien

Titre: Le Dernier MagicienNumériser0003.jpg
Auteur: Robin Hobb alias de Megan Lindholm
Éditeur: Pocket

Cela fait quelques temps que j'entends parler de Robin Hobb et ceci plus qu'en bien. J'ai souvent lu et entendu que cette femme est une vraie magicienne des mots et des histoires. Voulant me faire ma propre idée j'ai décidé de lire une de ses histoires. Ceci fait je confirme, Robin Hobb est une magicienne. Mais tout d'abord un petit résumé.
L'histoire se déroule a Seattle et décrit les aventures du Magicien au prise avec un être maléfique. Dans son combat le Magicien est aidé par d'autres personnes du même état magique. Le problème étant que le Magicien ne sait ni qui l'attaque ni comment le vaincre. Il essaie donc de toute ses forces de survivre.
Le Magicien est au centre de l'histoire mais la magie n'est pas le plus important. Je noterais tout de même cette idée intéressante, mais pas inédite, des dons spécifique. Chaque magiciens et magiciennes en a un et doit en user. Un autre point que j'ai apprécié est la nécessité a se conformer a des règles pour garder sa magie. Mais si nous allons au cœur du problème j'ai l'impression de découvrir un hymne à l'histoire, le texte est parsemé d'anecdotes intéressantes sur Seattle, au souci des autres et à la différence. On peut même y voir un combat contre la recherche de l'argent et de la normalité sans concessions. J'ai beaucoup apprécié cette histoire et je suis convaincu que tous lecteurs pourrait y trouver quelque chose d'intéressant pour lui-même. Que vous soyez adulte ou enfant, je vous le conseille vraiment.

22:26 Écrit par Hassan dans Fantasy, Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : robin hobb, magicien, megan lindholm | | | |  Facebook

09/12/2008

Iron Man

Encore un film de super héros adapté d'une BD. On commence à s'y habituer et le résultat est soouvent loin d'être époustouflant (je ne me suis toujours pas remis de l'immonde adaptation de Hulk). Nous trouvons ici un héros un peu spécial puisqu'il se créer par son intelligence. Mais commençons par l'histoire. Tony Stark est un inventeur, et vendeur, d'armes. Après qu'il ait montré sa nouvelle création aux militaires il se fait enlever par des terroristes qui lui demandent d'en créer pour eux. S'évadant il comprend que ses armes sont loin de sauver le monde et décide de créer une armure pour aider les gens.
Bon, ça reste classique les gentils et les méchants terroristes. Mais l'armure est vraiment réussie, dommage que l'on ne ressente pas vraiment d'affinité avec le héros tout de même. Je ne vois pas vraiment quoi dire d'autre; un film d'action avec des explosions toutes les cinq minutes et la création d'un héros pas si atypique que ça.
18876909.jpg

Image: allocine

21:36 Écrit par Hassan dans Film, science-fiction | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : marvel, iron man | | | |  Facebook

Madagascar 2

Et voila, le premier film des périodes de noël est sorti dans les salles. Encore une fois les enfants danseront sur cette musique entrainante que nous connaissions depuis les années 90 mais qui, pour certains d'entre nous, rappelle les années d'enfances. Nous avions quitté les héros coincés sur l'ile de Madagascar et nous les retrouvons tentant de la quitter à l'aide d'un avion piloté par les pingouins (bien sur ça se passe mal)! Les voici donc en Afrique ou ils retrouvent leurs peuples et essaient de se faire une place dans la savane. Ce film est très plaisant et on rit souvent durant le temps qu'il dure. Mais ne vous y trompez pas, c'est loin d'être un chef d'œuvre. Une bonne façon de se détendre et de s'amuser avec les enfants mais rien de plus. D'autant que ce film n'a pas les qualités que les films d'animation Pixar possèdent.
18995214.jpg


Image: Allocine

10:01 Écrit par Hassan dans Enfant, Film | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : magadascar, dremaworks | | | |  Facebook

07/12/2008

Les Contes de Beedle le Barde

Titre: Les contes de Beedle le bardeNumériser00022.jpg
Auteur: J. K. Rowling
Traducteur: Jean-François Ménard
Editeur: Gallimard

Je pense que tout le monde en a déjà entendu parler dans les journaux mais je vais tout de même y mettre mon grain de sel. Pour ceux qui ne le savent pas Beedle le barde est un conteur sorcier dont une histoire est au centre du septième livre d'Harry Potter. Rowling nous offres donc cinq contes de ce barde. Nous y trouvons de petites histoires sympathiques avec une morale comme dans tous les contes de fées. Il y a aussi des commentaires de Dumbledore sur ceux-ci. Ce livre ne fera jamais l'histoire de la littérature mais il est plaisant à lire avec un autre avantage: on le finit en une heure (une heure et demi si on se fait un café). A vous de voir, il n'est pas indispensable mais sympathique et l'argent récolté ira à une association en faveur des enfants (en plus la couverture est vraiment réussie).

22:16 Écrit par Hassan dans Fantasy, Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rowling, harry potter, beedle | | | |  Facebook

04/12/2008

La Route Perdue

Titre: La Route PerdueNumériser00011.jpg
Auteur: J.R.R Tolkien
Traducteur: Daniel Lauzon
Éditeur: Christian Bourgeois

Voici donc le cinquième tome de la série nommée HOME enfin sorti en français (History Of Middle Earth). Celui-ci ne contient rien que nous n'ayons déjà vu mais plutôt des versions ultérieures écrites par Tolkien. Pour être précis nous y trouvons les annales du Valinor et du Beleriand, l'Ainulindalé (ou la création du monde) ainsi que le Lhamas (un essai sur les langues par un elfe) et le Silmarillion dans une ancienne version. Plus intéressant nous trouvons au début du livre l'essai que fit Tolkien pour écrire un voyage dans le temps qui le mena jusqu'à l'ile bénie de Numénor. Nous avons aussi les étymologies et une carte. Ce livre, difficile et long à lire, ne s'adresse qu'aux personnes les plus intéressée par la Terre du Milieu et sa genèse. Je le déconseille donc à ceux qui y cherchent une histoire, ils ne la trouveront pas. Ils trouveront des essais, des fragments et des esquisses ne permettant que de mieux comprendre la création de l'univers tolkiennien. Difficile d'accès, donc, mais utile à l'analyse.

02/12/2008

Quantum Of Solace

Le nouveau Bond est sorti il y a déjà longtemps mais je voulais en parler. Pour situer l'action, nous retrouvons Bond aux prises avec son désir de revanche après la mort de son aimée, recherchant ses exécutants. Par cette quête il dévoile l'existence d'une organisation secrète aux multiples ramifications. Nous découvrons un Bond qui n'est pas encore Bond, torturé, brutal, égoïste, manipulateur et sans pitié. Mais, à mon avis, cet égoïsme est le véritable Bond. C'est un bon film mais brutal dans ses images et dans sa psychologie même si il y a quelques notes d'humour, bien que loin de l'ironie de Bond, parsemé ici ou la.
18996229.jpg

Image: allocine.fr

21:30 Écrit par Hassan dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : james bond, daniel craig, quantum of solace, 007 | | | |  Facebook