Chevaliers et chevalerie au Moyen Âge

Titre: Chevaliers et chevalerie au Moyen Âgechevaliers et chevalerie au moyen age.jpg
Auteur: Jean Flori
Éditeur: Hachette Littératures 2008
Collection: Pluriel
Pages: 301

Je continue mon petit tour d'horizon de la période médiévale et cette fois je me suis intéressé à la chevalerie. Nous avons tous connu, dans notre enfance, les contes de chevaliers et de princesses. Les hauts faits de héros en armures, la table ronde, la chanson de Roland et Tristant et Yseut. Les chevaliers nous fascinent car ils sont un ordre se conformant a des valeurs tel que le courage et le protection des innocents. Mais tout cela n'est pas forcément la réalité historique. Jean Flori a donc écrit un livre nous permettant de nous faire une idée générale de la chevalerie. Pour cela il nous conduit en trois parties: la politique, la guerre et l'idéologie. La première nous parle de l'origine et des conditions, de ce que sont les chevaliers, la seconde des guerriers chevaliers et de la réalité, ou non, de leur idéal éthique (par exemple nous apprenons que leur soif d'honneur les conduit, parfois, à mettre en péril la victoire) et enfin la troisième partie examine les liens de la chevalerie avec l'église. Cette dernière ayant tenté de contrôler les chevaliers, entre autres, par l'idée du chevalier protecteur des Chrétiens.

En ce qui concerne l'écriture Jean Flori est très agréable à lire et j'ai beaucoup aimé parcourir ces pages. J'ai l'impression d'avoir véritablement pu me faire une idée générale de cette chevalerie et j'ai bien envie d'aller un peu plus loin. Heureusement Flori nous a mis en place une bibliographie bien fournie si on prend en compte les notes de bas de pages. C'est un livre que je considère bon et que je conseille aux personnes souhaitant en savoir plus sur la réalité historique des hommes en armures.

Commentaires

  • Avez-vous lu "Le Siège de Briançon", de Jacques Replat ? Nous l'avons réédité : c'est un roman moyenâgeux qui reprend, comme Walter Scott le faisait pour l'Ecosse, les chroniques médiévales locales, et y ajoute de la poésie dans le goût du temps - le début du XIXe siècle. Il y a dedans du merveilleux (un peu), et peut-être que cela vous plairait. Cela parle bien de chevaliers et de seigneurs féodaux dans leurs relations notamment à la religion. L'histoire s'en situe au bord du lac d'Annecy et en Tarentaise, pour l'essentiel. Comme nous avons imprimé trop d'exemplaires, et que nous cherchons à les écouler, si vous pensez possible de parvenir à le lire et d'en faire ici une petite présentation, n'hésitez pas à me le dire. J'en ai fait une fois une présentation devant les Poètes de la Cité, à Genève, mais je n'ai pas eu l'impression que cela les avait beaucoup intéressés. Curieusement, ils s'intéressaient davantage aux mouvements autonomistes savoyards. Or, Jacques Replat fut plutôt favorable au rattachement à la France, somme toute.

  • Non je n'ai jamais lu ce livre. Il a l'air intéressant et je veux bien écrire un sujet sur lui. Normalement j'arrive facilement à parcourir les livres qui m'intéressent hors des cours. Il me faut juste le temps de caser à un moment propice.
    Merci.

Les commentaires sont fermés.