07/05/2009

L'aube de la nuit

Titre: L'aube de la nuitgenèse.jpg
Tome: Rupture dans le réel, genèse
Auteur: Peter F. Hamilton
Traducteur: Pierre K. Rey et Jean-Daniel Brèque
Éditeur: Robert Laffont 1999 (1996 édition originale)
Pages: 509

J'étais un peu fatigué d'attendre la suite du cycle de Pandore et je savais que ce n'était pas son œuvre majeure. j'ai donc voulu commencer une autre de ses œuvres en attendant. Voici donc l'un des cycles les plus grand, en terme de signes, de la SF: L'aube de la nuit. Dans ce tome nous découvrons les personnages principaux sur différentes planètes. Passant d'une princesse à des colons tout en faisant connaissance d'un jeune capitaine indépendant. Nous découvrons leurs vies, nous découvrons leurs pensées, nous découvrons l'univers. Celui-ci est vaste, des centaines de planètes ayant des système sociaux et politiques différents. mais surtout nous voyons que la société est globalement divisée entre deux "classes" humaines: les Adamistes qui rejettent la technologie biologique et les Edénistes qui sont lié, grâce à la biotechnologie, entre eux et avec leurs habitats. Mais leur existence va brutalement changer lorsque un rituel impie sera imposé par un adorateur de Satan à un innocent.

C'est donc un cycle extrêmement vaste et, après avoir lu deux autres tomes, je pense que celui-ci est le plus difficile dans lequel rentrer. Tout simplement parce que nous ne voyons aucun liens logiques entre les différents protagonistes durant ses 500 pages. Par contre nous apprenons comment fonctionne cet univers avec de nombreuses allusions historiques. Certaines ne seront compréhensible que dans d'autres tomes puisqu'elles ne reçoivent pas toujours d'explication immédiatement. Au début j'ai donc été pris d'une grande perplexité face à cet univers étrange qu'Hamilton décrivait. J'avais l'impression que l'auteur lui-même ne savait pas vraiment ce qu'il écrivait ni ou sa plume le conduisait. Mais, ayant fait l'effort de lire la suite, je me suis finalement pris au jeu et j'ai envie de comprendre qui sont les "ennemis", d'où ils viennent et pourquoi.

Les commentaires sont fermés.