Krondor: La trilogie de l'Empire; Fille de l'Empire

Titre: Krondor: La trilogie de l'Empirefille.jpg
Tome: Fille de l'Empire
Auteur: Raymond E Feist et Janny Wurts
Traducteur: Anne Vétillard
Éditeur: J'ai Lu
Pages: 637

Lorsque nous lisons la guerre de la faille nous avons le point de vue des Midkemians et non celui de l'Empire même si Pug devient un personnage puissant dans Kelewan. Cette trilogie souhaite nous permettre de mieux connaitre l'Empire. L'auteur, pour cela, nous plonge dans la famille Acoma dont la dernière fille, Mara, vient d'hériter après la mort de son père et de son frère durant la guerre dans le Royaume des Isles par trahisons de leur plus grand ennemi: les Minwanabi. Nous découvrons Mara arrivant dans ses domaines alors que son armée est décimée et sa famille presque morte politiquement. Il suffira de peu pour qu'elle soit détruite définitivement et tous le talent et l'intelligence de Mara seront nécessaire pour sauver sa famille.

Feist et Wurts nous dépeignent un monde ou l'honneur est tout, un monde ou la politique peut tuer aussi bien que les armes. En utilisant une famille que nous ne connaissions pas les deux auteurs permettent de se couper presque complètement des autres livres et, surtout, de ne pas être coincé avec des valeurs qui ne sont pas Tsuranuani. Lors de la lecture on se demande souvent comment Mara peut se sauver mais elle y réussit. Cela semblerait trop simple si ce n'était pas en utilisant les faiblesses de ses ennemis et si elle ne payait pas aussi ses actes. Par exemple lorsqu'elle doit observer le suicide rituel de son mari qu'elle a provoqué pour se débarrasser de lui. Ce n'est pas un personnage sympathique car elle utilise tout pour gagner même si des innocents doivent en souffrir. Mais on la comprend car elle souhaite protéger sa vie et sa famille.

Les commentaires sont fermés.