22/07/2009

Le Lion de Macédoine: Le Prince Noir

Titre: Le Lion de Macédoineprince noir.jpg
Tome: Le Prince Noir
Titre original: Dark Prince
Auteur: David A. Gemmell
Traducteur: Eric Holweck et révisé par Thomas Day
Éditeur: Mnémos 2000 pour la traduction, Gallimard 2002 pour la version révisée (1991 édition originale)
Pages: 404

Nous retrouvons ici la seconde partie du Lion de Macédoine. Nous avions quitté l'histoire alors qu'Alexandre venait de naitre et que Parménion avait rajeuni grâce à la guérison prodiguée par Dérae. Ici, nous sommes quelques années plus tard mais dans un contexte moins joyeux. Tous les ennemis de la Macédoine se sont ligués plus ou moins ouvertement et Philippe II commet des massacres et des atrocités qui lui créent des ennemis. Le Prince, Alexandre, est accusé d'être possédé par une entité et les preuves se voient par la douleur que tous ressentent en le touchant et par les animaux qu'il tue sans le vouloir. Mais ce monde n'est pas le seul et il existe un autre monde, une autre Grèce, peuplée par les êtres des légendes et qui lutte contre un autre roi de Macédoine: Philippos. Selon les légendes de ce monde, Alexandre est l'enfant qui permettra de rendre Philippos éternel ou de recréer la magie sauvant les peuples mythiques. Lorsque Alexandre est enlevé par les sbires de Philippos Parménion devra le suivre dans une Grèce ou il ne possède nulle armée et dont il ne sait rien pour se battre contre les millier de soldats de PHilippos et tenter de se faire des alliés.

Étrangement, ce troisième tome me plait plus que les autres. est ce parce que nous quittons une Grèce connue pour retrouver un monde mythique ou la magie coule sur le sol? Peut être. Alors que nous avions une sensation d'étrangeté à cause des altérations que Gemmell créait dans l'histoire nous découvrons ici une véritable autre terre. Il est aussi possible que j'aie apprécié l'utilisation des êtres mythiques par Gemmell? OU alors est ce parce que nous trouvons enfin un Parménion lâche? En effet, celui-ci, plutôt que de devoir réfléchir aux exactions de Philippe, ferme les yeux et fait semblant de ne rien voir. Cependant, bien que j'aie apprécié ce tome, l'histoire n'est toujours pas au niveau des autres livres de Gemmell.

Les commentaires sont fermés.