La culture: un droit en danger

Depuis quelques années les assauts contre ceux qui violent les copyright, appelé couramment pirates, le problème est que ces assauts légaux (sic) et techniques sont de plus en plus menaçant pour nos libertés de consommateurs et de citoyens. Entre la destruction à distance des livres numériques, la surveillance des logiciels installés sur votre ordinateur, les protections sur les CDs contre le piratage nous perdons des droits de possessions important.

En tant que consommateur j'ai, en effet, le droit d'acheter un objet. Ce droit me permet de l'utiliser et de le copier dans le cadre privé. Actuellement, il est de plus en plus compliqué de copier ces CD et je doute que l'on puisse s'arrêter la. Quand est ce que nous ne pourrons plus prêter un DVD? Photocopier un livre? Des taxes anti-piratages vont elles se créer? C'est un avenir que je ne considère pas comme impossible.

C'est donc avec un sentiment d'inquiétude que j'ai lu et que je partage un lien vers un texte traduit de Richard Stallman. Un texte qui est, pour l'instant, encore de la science fiction. Mais cela ne durera pas car, déjà, la technologie est en place et la volonté se fait jours: Le droit de lire de Richard Stallman

Commentaires

  • Excellent Hassan. C'est vrai que c'est navrant, mais cet auteur est un visionnaire pour avoir imaginé tout cela il y a 13 ans... Pour ce qui est des politicards ignares qui pondent des lois liberticides visant à protéger les bénéfices de quelques multinationales, on a la chance qu'il ne comprennent rien à la technologie. Les pirates ont toujours un coup d'avance. Et je suis certain que ça restera toujours comme ça...

  • Sauf que les pirates sont minoritaires et que la majorité subit ces technologies sans ressentir une attaque contre eux. A ce régime la Stallman est même optimiste.

Les commentaires sont fermés.