28/10/2009

Les artéfacts du pouvoir 2: La Harpe des Vents

Titre: Les artéfacts du pouvoir 2harpe des vents.jpg
Tome: La Harpe des Vents
Titre original: Harp of Winds (artifacts of power, 2)
Auteur: Maggie Furey
Traducteur: Isabelle Pernot
Éditeur: Bragelonne 2006 pour la traduction (1994 édition originale)
Collection: J'ai Lu
Pages: 606

Je n'ai pas pu m'empêcher de lire le second tome dans la foulée. Nous retrouvons Aurian et son petit groupe dans une forêt à la limite du désert comme nous les avions laissé. Mais, dans ce tome, Aurian a perdu ses pouvoirs qu'elle ne retrouvera que lorsqu'elle aura mis au monde son enfant. Alors qu'elle se retrouve impuissante pour la première fois de sa vie et elle doit, de plus en plus, s'appuyer sur Anvar et tenter de trouver un endroit ou elle puisse se reposer. Cependant, tout n'est pas aussi simple et Miathan a mis en place un piège autours d'elle pour pouvoir, enfin, la posséder. Dans le même temps, les "résistants" tentent de trouver des informations à l'intérieur de Nexis et Parric est capturé par les Xandims. Les deux groupes découvriront des alliés dans leur tristesses.

Le tome précédent était un grand voyage, celui-ci est plus statique. La plupart des évènements se déroulent à Nexis, chez les Xandims ou dans la tour d'Incondor. Bien sur, il se passe des choses mais ce n'est plus une fuite comme précédemment. Il y a plusieurs points que j'ai apprécié dans ce tome. Premièrement, alors que Aurian avait une grand partie de son intrigue liée à l'abandon de Forral ce tome est celui ou l'amour envers Anvar est, petit à petit, accepté par Aurian. Secondement, bien que je ne sache pas encore ce que va en faire Furrey, je trouve intéressant de donner une sorte de ressenti genré aux artéfacts et de donner l'artéfact mâle a Aurian et le femelle, la Harpe des Vents, à Anvar. Si je souhaitais faire une hypothèse je dirais que c'est un moyen de compléter les deux personnages et de les lier dans la lutte. Mais ce qui est le plus intéressant c'est l'esprit de Miathan. On a été habitué, dans la premier tome, a le considérer comme un être cruel et vil. Dans ce second tome, on découvre la raison de ses actions: l'Amour. C'est l'impossibilité d'avoir Aurian, lié à son enfant, qui ont conduit Miathan à faire le mal et à se créer des ennemis puissants. Cependant, il y a un point que je n'apprécie pas du tout. Pourquoi avoir créé un suspens aussi insoutenable à la fin?

Les commentaires sont fermés.