26/11/2009

Libération de Polanski

Polanski sera donc libéré moyennant le versement d'une caution. En tant qu'être humain je ne peux que penser que cette affaire, ancienne et dont la victime souhaite l'oublie, doit se terminer. Mais en tant que citoyen je ne peux que m'insurger. Pourquoi donc? Premièrement, la caution est un moyen clair de justice à deux vitesses. Nous nous trouvons face à un cas ou nous permettons à un homme aisé de quitter la prison moyennant finance alors qu'un homme ordinaire, vous, moi, eux, ne pourraient pas bénéficier de cette mesure. Secondement, cet homme a eu un soutient international par d'autres artistes et des politiciens.

Pourquoi cela me scandalise-t-il? Non seulement ces personnes ne souhaitent pas que la justice puisse faire son travail (au nom de la supériorité de l'artiste?) mais surtout, et c'est la mon problème, ils soutiennent Polanski et non des cas. Je ne conteste pas leurs arguments, ce que je conteste c'est que ces personnes ne soutiennent qu'un homme alors que je suis convaincu que des hommes, encore une fois dit ordinaire, n'auraient pas eu un tel soutient médiatique. Soyons réalistes et soyez honnêtes, aurions nous vu une telle mobilisation pour Roger de Perpetlesouates, camionneur, qui aurait été dans le même cas? Bien sur que non! Vous l'aurez compris ce que je n'apprécie pas c'est que l'impression que certaines personnes puissent être au dessus de la justice des simples mortels et pouvoir s'en sortir alors que de simples mortels seraient encore en prison sans espoir de la quitter.

Ce que j'apprécie pas c'est l'impression d'une justice a deux vitesses dépendant de l'argent. Ceci étant particulièrement visible dans cette affaire et dans la récente affaire d'accident impliquant trois jeunes russes alors que moi, si j'étais conducteur jeune ayant eu un accident n'impliquant que moi et sans avoir mis en danger une autre personne, j'aurais surement déjà été convoqué au tribunal. Ais-je raison? je ne sais pas.

11:19 Écrit par Hassan dans contemporain, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : justice | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.