07/01/2010

Le communisme textes choisis

Titre: Le communisme textes choisis3ba9017b42a0f5f7e26b1210.L._AA240_.jpg
Auteur: le Collectif Entremonde
Éditeur: Entremonde 2008
Pages: 106

Encore un livre sur une idéologies. Celui-ci nous donnes quelques extraits de textes écrits par de grands auteurs du communisme et de l'anarchie (leurs noms sont sur la couverture). Ces dernier couvrent une large chronologie du XIX au XX siécle. Le collectif qui a choisis ses textes ne semble pas avoir voulu créer un choix représentatif mais un choix propagandiste (si je puis dire ainsi). La plupart de ces textes ont pour point commun de parler de révolution. Hors, nous le savons, la révolution est une doctrine abandonnée dans le socialisme actuel. est il possible que le collectif Entremonde souhaite retrouver ce but dans les idées socialistes? En tout cas ils disent vouloir passer outre les erreurs du passé, l'URSS qui n'était communiste que par son nom, pour retrouver une véritable idéologie pure du communisme.

Par la lecture de ces textes le Collectif souhaite, en fait, offrir une base de réflexion pour un nouveau socialisme. Un socialisme qui ne déboucherait pas, en cas de victoire, sur l'URSS mais sur la liberté en détruisant immédiatement et l'état et la propriété privée. Ce sont donc des textes intéressants. Des textes malheureusement tronqués, non-contextualisés ni commentés et donc qui ne permettent pas de comprendre les pensées des auteurs. C'est malheureusement la compréhension que j'aurais apprécié avoir. Mais il semble que ces textes, par leur choix, nous en apprennent plus sur le collectif Entremonde que sur Marx, Kropotkine ou tout autre.

Image: Amazon.fr

09:55 Écrit par Hassan dans contemporain, Livre, moderne, Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : communisme | | | |  Facebook

Commentaires

Tu parles d'un livre « propagandiste ». À mon avis pas besoin de mettre des pincettes, oui, il s'agit d'un livre « de propagande ». Premièrement, il s'agit d'un livre regroupant des textes et essais politiques, donc déjà à la base qui ont des revendications propagandistes (et tourné vers la « révolution »). Deuxièmement, comme c'est un tous petit livre, il y a forcement eu un tri dans les textes choisis. L'éditeur a donc sélectionné des textes qui correspondait à sa propre définition du communisme. Ce point-là, si mes souvenir sont exactes, est mentionné dans l'introduction (donc qu'il s'agit d'une vision particulière du communisme).

Sinon tu critiques le fait que les textes ne soient pas assez contextualisé, là encore je suis entièrement d'accord avec toi, même si personnellement ça me dérange pas tant que ça. Un essai politique est aussi rarement contextualisé, même si je te l'accorde c'est pas un très bonne argument. Le fait que les textes ne soient pas mis de manière chronologique, par exemple, m'a beaucoup plus dérangé que la non-contextualisation. Cela dit, revenons en au fait qu'il s'agisse d'un livre « de propagande » qui suit une proposition de définition du communisme et donc ce n'est pas un travail d' « historien » du communisme, mais de politistes, d'activiste politique, de « propagandeur » ou de je-ne-sais comment tu veux les appeler. Donc à toi de te mettre au travail (en tant qu' « historien ») pour contextualisé les textes.
En gros, à mon humble avis, le problème de ta critique c'est que tu t'attendais à un livre du style « histoire du communisme », ce qui, tu aurais dû t'en douter vu la petitesse du livre, n'est pas le cas.

Pour finir (heu.. enfin, je crois) tu parles de socialisme, alors que le livre a pour titre « Le communisme » (titre un peu pompeux d'ailleurs, alors qu'il s'agit d'une des multiples facettes du concept), donc j'avoue que là tu m'as larguer en chemin... Après tu parles qu'ils veulent revenir à une idéologie pure du communisme, ben.. j'avoue que là non plus j'ai pas suivi. D'accord il font une critique du « communisme » de l'URSS. Mais sinon je voit pas trop en quoi il s'agit dans le livre d'un communisme « pur ». En tous cas pas de grand retours aux racines, même si les fondateurs font parti du lot. Un ou deux des auteurs m'étaient totalement inconnu, même de nom (cela dit, je suis pas frocément LA référence). On remarque bien que l'éditeur a choisit un courant de pensée qui, par exemple, lie le communisme et l'anarchisme.

Au final, perso, j'ai plutôt bien aimé ce livre. Il s'agit en effet pas d'un livre qui veut montrer toutes les facettes du communisme, mais bien une seule facette du communisme, celle que l'auteur semble bon de suivre. Je ne dis pas que c'est L'interprétation la plus chouette que j'aie jamais vu, mais elle a le mérite d'être originale et de ne pas être celle qu'on entend à tous va. Et ça permet de découvrir ou redécouvrir des auteurs plus ou moins important. Bien sûr, ce genre de livre est plutôt une sorte d'introduction qui donne envie de lire tous ces auteurs (et bien plus encore) afin de pouvoir soit corroborer la définition de communisme donné par l'éditeur, soit pour la refuter, la personnaliser, la changer, la modifier...

Écrit par : Nora | 20/01/2010

Bonjour,
ce n'est pas un livre sur l'histoire du communisme que je cherchais. Mais je cherchais un livre qui me permette de connaitre les base du communisme via quelques auteurs expliqués en utilisant le texte. C'est principalement cela qui m'a déçu puisque je souhaitais comprendre une partie du communisme (bien qu'il soit clair qu'il faille lire les auteurs même pour comprendre vraiment).
Mais, ce que j'ai compris, c'est que le Collectif souhaitait redonner des textes fondateurs du communisme pour permettre de passer outre l'expérience de l'URSS et recréer un communisme pur. Pur dans le sens ou on retrouve l'idée de la révolution. Alors que, comme tu le sais, la doctrine de la révolution est largement abandonnée. Donc oui, c'est un livre de combat, un livre de propagande qui souhaite relancer le communisme comme idéologie de combat et non comme parti institutionnalisé. C'est ce que je pense avoir compris.

Écrit par : Hassan | 25/01/2010

Juste en passant (là j'suis à la biblio donc c'est pas vraiment une réponse), mais le BOnjour rituel (genre je te connais pas) suivi d'un tu (parce qu'en fait tu me connais) c'est vachement zarbe....

Écrit par : Nora | 25/01/2010

C'est surtout un moyen de se lancer pour moi.

Écrit par : Hassan | 25/01/2010

Les commentaires sont fermés.