Honor Harrington 3: Une guerre victorieuse et brève par David Weber

Titre: Honor Harrington 351GUlF21PxL._SL500_AA240_.jpg
Tome: Une guerre victorieuse et brève
Titre original: Honor Harrington: the short victorious war
Auteur: David Weber
Traducteur: Florence Bury
Éditeur: J'ai Lu (l'Atalante 2001 pour la traduction et David Weber 1994 première édition originale)
Pages: 477

Troisième tome de la série, le tome dans lequel les pas de danse de la République Populaire du Havre et du Royaume de Manticore vont enfin mener à la guerre. Les incidents à la frontière se multiplient, des pertes se font,... Honor, elle, termine sa convalescence due à la perte de son œil lors des évènements précédents. Mais la Flotte ne compte pas la laisser se reposer puisqu'elle se voit confier le plus prestigieux navire de la flotte, nouvellement construit, le Victoire. Qui sera, en plus, navire amiral de Sarnow à la station Hancock. Dommage que leur supérieur direct ne soit pas aussi bon que ces deux la puisqu'il les laisse seuls alors que le Havre s'apprête à lancer une attaque dévastatrice. Il faudra tout le talent de Sarnow et d'Honor pour mener a bien leur mission alors que le Havre fait tout pour avoir sa victoire en peu de temps et calmer les révolutionnaires de son camp.

Il y a plusieurs choses qui me plaisent dans ce livre. Déjà, je retrouve Honor et son monde qui m'ont conquis. Ensuite, Honor trouve enfin un maitre à qui se mesurer. On a trop eu l'habitude d'une officier compétente, géniale même, et laissée en arrière dans les rangs militaires. La on trouve un officier supérieur tout aussi génial et qui en profite pour donner des "cours" à Honor. J'ai bien aimé, aussi, de voir l'envers de la face de Pavel Young, lâche et mesquin, alors qu'Honor trouve, enfin, quelqu'un avec qui partager ses sentiments. Néanmoins, les évènements mettent du temps à se lancer. J'aime ça mais j'aime quand ça se termine en apothéose. Ici j'ai eu l'impression d'attendre une bataille durant 400 pages pour ne finalement rien recevoir mis à part quelques escarmouches. Je dois bien dire que sur ce point je suis déçu. Un dernier point à note, Weber a eu la bonne idée de nous fournir un petit cahier en fin de livre sur les tactiques et technologies de son univers. Ça peut être intéressant.

Image: Amazon.fr

Les commentaires sont fermés.