L'assassin royal 4: le poison de la vengeance par Robin Hobb

Titre: L'assassin royal 4: le poison de la Vengeance51T3MHSMCTL._SL500_AA240_.jpg
Titre original: Assassin's quest
Auteur: Robin Hobb
Traducteur: A Mousnier-Lompré
Éditeur: J'ai lu (Pygmalion 2000 pour la traduction, 1997 édition originale)
Pages: 349

Nous retrouvons Fitz Chevalerie juste après sa mort et sa résurrection secrète. Mais cette aventure ne l'a pas laissé indemne et Fitz, ayant tout oublié de son identité, doit retrouver ce qu'il était. Mais sera-t-il d'accord de continuer à servir le Royaume et Vérité? Rapidement il apparait que Fitz souhaite se dégager de toutes loyautés et de toutes appartenances pour enfin vivre comme il l'entend. Et cette vie il souhaite l'accomplir sous le signe de la vengeance. Fitz part donc, seul, en quête de sang et de meurtre alors que le Royaume des Six-Duchés frémis sous les coups des pirates rouges dans l'indifférence du roi Royal et de sa cour.

Un tome qui ne possède qu'une seule intrigue: la soif de vengeance de Fitz. Un tome ou ce dernier se sépare de ses semblables pour se rapproche de son loup. Fitz marchera à la limite de l'humanité et de la l'animalité se rapprochant ou s'éloignant de son penchant de loup. Mais l'animalité de Fitz n'est pas le seul thême de ce tome. Le second thème se trouve dans le titre: la vengeance. Est-elle justice? Soif de sang? Quête pour retrouver quelque chose que l'on aurait perdu? Ou simplement un acte malfaisant? Ce tome présente plus le cheminement intérieur de Fitz que les précédents.

Image: Amazon.fr

Commentaires

  • Whouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu

    Un seul homme armé du mot juste peut accomplir ce qui sera impossible à une légion de soldats

Les commentaires sont fermés.