L'assassin royal 10: serments et deuils

Titre: L'assassin royal 10: serments et deuils41bDv3SGt2L._SL500_AA300_.jpg
Titre original: Golden Fool: The Tawny man II
Auteur: Robin Hobb
Traducteur: A. Mousnier-Lompré
Éditeur: J'ai lu (Pygmalion 2004 pour la traduction, 2003 édition originale)
Pages: 411

La Narcheska a enfin quitté Castelcerf après avoir lancé un défi au Prince Devoir. Ils se retrouveront au printemps prochain pour l'accomplir mettant ce temps à disposition pour se préparer. Mais les intrigues continuent à fleurir autours du Prince et de la Reine et ils devront s'occuper d'un problème laissé trop longtemps en friche. En effet, les Pies continuent de menacer la monarchie alors que la Reine tente de nouer des contacts avec le Lignage au grand désarroi de ses conseillers. Ces liens pourraient pacifier le royaume définitivement ou le plonger dans la guerre civile alors même que Devoir doit se préparer à son prochain défi et à l'Art.

Il fallait bien que les Pies reviennent sur le devant de la scène. Ce tome est donc presque entier tourné vers les efforts de la Reine pour intégrer le Lignage tout en combattant les Pies. C'est pourquoi nous en apprenons bien plus sur les coutumes du Lignage. Mais c'est surtout un tome de préparation au prochain voyage. Nous assistons donc aux efforts de Fitz pour préparer un clan d'art alors qu'il se dépêtre encore des ennuis de son propre fils. Ce n'est pas forcément le tome le plus intéressant de tous mais il est loin d'être mauvais.

Image: Amazon.fr

Commentaires

  • Whopuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu

    He is not my lover. He is far more than that to me, far more precious

Les commentaires sont fermés.