Propagande, médias et démocratie par Noam Chomsky et Robert W. McChesney

Titre: Propagande, médias et démocratiet048.jpg
Auteur: Noam Chomsky et Robert W. McChesney
Éditeur: Ecosociété 2004
Pages: 209

Ce livre contient, en fait, trois contributions différentes. La première est un essai de Chomsky sur la propagande et le journalisme. L'auteur y développe la thèse que les médias, non seulement ne sont pas critiques, mais sont utilisés par les élites dirigeantes pour manipuler l'opinion du citoyen. Chomsky, durant ces quelques pages, essaie de nous convaincre que tout est fait pour éviter que la population développe un esprit critique et un esprit de classe pour pouvoir mieux le manipuler et lui dire ce qui lui convient. En effet, selon l'auteur, les dirigeants et les élites intellectuelles pensent que la démocratie n'est possible que si la population laisse des personnes choisies chercher le bien commun.

La seconde contribution est toujours de Chomsky. C'est une conférence orale sur le thème du journalisme. On pourrait dire que nous y trouvons une mise à jours des propos précédents. Mais on y trouve aussi une analyse du terrorisme qui conduit Chomsky à accuser les USA. En effet, pour Chomsky les USA sont aussi des terroristes car ils forcent la main à d'autres pays en les menaçant pour que leurs politiques restent celles qui étaient voulue par les dirigeants et les entreprises.

La troisième contribution est celle de Robert McChesney. Il analyse plus spécifiquement la manière dont le journalisme et les médias de masse se sont développés aux USA. Sa thèse est que le marché médiatique est contrôlés par un petit groupe oligopolistique qui n'a aucun intérêt à mettre en place une logique de concurence. Le marché, dans son acceptation classique, a donc échoué. L'auteur milite pour la mise en place d'un véritable service public dans les médias sur le modèle de la BBC. Il souhaite aussi un débat de société sur l'avenir des médias de masses pour éviter à Internet d'être contrôlé par les logiques de profits aux dépends de nouvelles idées et manières de faire.

Ces trois contributions sont très intéressantes à lire et stimulantes. Elles m'ont permis de réfléchir sur la manière dont la société actuelle fonctionne sous l'égide des USA et des entreprises. Néanmoins, bien que je retrouve des concepts et théories politiques, il y a très peu d'explication sur le fonctionnement des faits dénoncés. Comment les élites en viennent-elles à croire être qualifiées à guider le peuple? Comment le peuple est-il manipulé? Nous n'en savons rien dans ce livre. Je trouve, donc, que ce livre manque cruellement de méthode et d'explication. Ce qui est, à mon avis, dommage. Car il est tout aussi important de voir ce qui ne fonctionne pas que de comprendre pourquoi.

Image: Éditions Ecosociété

Commentaires

  • Bonjour Hassan

    Vous vous présentez ainsi :
    "Bonjour et bienvenu sur mon blog. Comme vous vous en doutez j'utilise un pseudonyme. Ce n'est pas pour me cacher mais pour pouvoir écrire en toute tranquilité. Bref, vous êtes ici sur le blog d'un étudiant en seconde année du bachelor en histoire et sciences politiques. Ma proie est donc l'être humain et j'aime le chasser pour le comprendre. Cependant je ne dois pas oublier que ce que je fais est au service de tous. Comme je ne suis encore qu'un modeste étudiant j'ai créé ce blog pour parler des livres que j'ai avec moi lors de ces études, de films ou de romans. Je ne prétend pas écrire des critiques d'une grande intelligence mais simplement présenter quelques oeuvres que j'ai apprécié, qui m'ont fait réfléchir et que je souhaite partager. Je vous souhaite à tous la bienvenue et une bonne lecture."

    => Savez-vous combien de fautes comporte votre texte ?

    Merci de faire un petit effort...

  • Bonjour,
    quel texte? Celui de la présentation ou le billet?
    Merci

  • J'ai jamais été une grande militante du zéro faute d'orthographe. Cela tient probablement au fait que je suis tellement nulle dans ce domaine, que premièrement je demande pas aux autres de faire qqch que j'arrive pas à faire, deusio ben moi même je vois pas les fautes des autres donc c'est qqch qui me dérange pas spécialement. Bref...
    Je trouve ça légitime de faire des commentaire sur le niveau d'orthographe, même si je trouve que les blogs n'ont (peut-être) pas comme but premier un orthographe irréprochable. Nous (il, je) sommes pas des professionnel. Nous n'avons malheureusement pas de correcteurs attentionnés qui corrigent nos textes derrière nous. Certes cela ne nous empêche pas de faire attention à la manière dont on écrit et donc aussi à l'orthographe. Cela dit, je trouve qu'il faut aussi respecter le travail qu'il y a autours. Le fond est (pour moi) beaucoup plus important que la forme, même si je conçoit aisément qu'une forme plus que déplorable (et je parle pas seulement de l'orthographe) n'aide pas à faire passer les messages. Hassan publie très régulièrement et passe donc déjà beaucoup de temps à alimenter son blog, donc je lui pardonne ces fautes d'orthographes (bon je dois avouer, moi je vois pas les fautes, donc à la limite, je m'en fiche) On a pas toujours le temps pour tout! En plus je trouve qu'il y a des remarque plus ... "utile" (non pas que la remarque sur l'orthographe ne soit pas utile, mais elle fait pas avancer le schmilblick). Je trouve ça dommage de s'arrêter à cela (en plus la maîtrise de l'orthographe française n'est pas aisé et donc, à mon humble avis, assez élitiste).
    P.S.
    Pour les remarques quant à mon orthographe, oui je sais, il y a plein de fautes, pas besoin de faire la remarque, mais si vous voulez vous pouvez volontiers corriger mon texte en mettant en évidence mes fautes pour que j'apprenne de mes erreurs.
    P. P. S
    Ma remarque fait pas plus avancer le schmilblick :)

Les commentaires sont fermés.