Torchwood saison 3

Si je peux parler aussi rapidement de cette saison 3 après avoir terminé la seconde saison c'est parce que la dernière saison, à ce jours, de Torchwood ne possède que cinq épisodes. Mais, comme on le sait tous, ce n'est pas la taille qui compte puisque ces cinq épisodes sont, ensembles et seuls, les meilleurs de la série. Nous retrouvons l'Institut après la saison 2 et ses évènements tragiques et, probablement, après les évènements de la saison 4 de Docteur Who. Tout se passe relativement bien pour l'équipe quand, sans prévenir, tous les enfants du monde s'arrêtent et parlent en même temps. Le message est clair: Nous arrivons bientôt. Mais qui arrive et pourquoi? Torchwood n'aura pas le temps de chercher des réponses à ses questions puisque, en quelques heures, le pays décide de se retourner contre l'Institut afin de cacher au monde ce qu'il s'est passé en 1965. Il reste à savoir ce qu'il s'est passé en 1965...

Comme je l'ai dit plus haut, je pense que cette troisième saison et la meilleure de la série. Les aventures sont haletantes et on à peine le temps de souffler entre deux fusillades. Chacun des membres de l'équipe et du gouvernement anglais devront se lancer dans des actions immorales ou illégales. L'un pour se défendre et essayer d'aider l'autre pour cacher le passé. Et, dans le même temps, les aliens approchent avec les yeux du monde braqués sur eux mais ne sachant pas quel est leur but et quel sont leurs demandes. Petit à petit on sent la crise s'étendre et mener à des actions immorales dont, si elles se faisaient, personne ne pourrait sortir indemne. Dans cette saison les intrigues de la crise alien sont profondément imbriquées dans les intrigues de la crise politique. Et, personnellement, je trouve cette imbrication très réussie.

Image: BBC

ep01_team_01.jpg

Les commentaires sont fermés.