Skyline

Skyline, le film dont personne n'attend grand chose mais qui fera quand même des entrées. Tout simplement parce que tout le monde sait quoi y trouver: de l'action, des effets spéciaux et pas de réflexion. J'aime bien trouver un moyen de réfléchir quand je regarde un film mais, de temps en temps, regarder un bon gros film américain sans rien d'autre que des images fait du bien. Skyline nous emmène un matin dans un appartement de luxe à Los Angeles. Plusieurs amis y dorment après une fête mouvementée. Mais ils sont réveillé par un lueur bleue très étrange qu'ils ne comprennent pas. Cependant, ils se rendent rapidement compte que cette lumière est dangereuse puisqu'elle tente de contrôler plusieurs d'entre eux pour les faire disparaître. Tandis que la journée continue sa course nos amis tentent de comprendre ce qui se déroule autour d'eux. Ils apprendront rapidement que la Terre est sujette à une attaque extraterrestre puisque d'énormes vaisseaux stationnent au-dessus de la ville. La question se pose alors: que faire pour survivre? Se cacher ou fuir le plus loin possible?

De l'action il y en a, des rebondissements il y en a aussi, des effets spéciaux encore plus que nécessaire avec, en plus, un petit peu de mystère. J'ai probablement voulu trouver plus que le film possède en essayant de comprendre les buts de ces aliens. En effet, rien n'est dit. On se contente d'observer la ville se faire envahir sans qu'aucune résistance véritable ne se mette en place avant le second jours. Les personnages qui nous sont présentés sont tous plus bêtes les uns que les autres et je dois avouer que j'ai beaucoup apprécié les voir se faire massacrer les uns après les autres. Après tout, aucun d'entre eux n'est capable de faire un bon choix. Mais ce qui est ennuyeux avec ce film c'est qu'il est construit pour laisser la place à une suite. On n'apprend donc pas grand chose mis à part que ces aliens sont très puissants et que l'armée américaine ne capitulera pas (un petit peu de patriotisme ne fera jamais rien de mal dans un film hollywoodien). On pourrait essayer de faire un parallèle entre cette menace massive et étrange qui se régénère au fur et à mesure qu'on la combat et le terrorisme mais je pense que ce serait donner un peu trop de réflexion aux scénaristes. Bon, au moins on ne s'ennuie pas durant le film.

Site Officiel

Image: allocine

19545679.jpg

Les commentaires sont fermés.