Les Tudors saison 4

C'est avec une heureuse surprise que j'ai su que la saison 4 des Tudors était sortie en DVD. Je me suis donc rapidement replongé dans la vie du roi Henry VIII. Pour être précis, la dernière partie de sa vie. Nous avions quitté le roi alors qu'il répudiait la reine Anne de Clève. Il ne perd pas son temps puisque, quasiment au même instant, il se marrie à la jeune Catherine Howard (Catherine est un nom qu'il semble apprécier). Cette très jeune reine semble réveiller la jeunesse du roi qui se plaît à observer son exubérance. Mais ses liaisons passées et son adultère la conduiront à une mort rapide comme l'histoire nous l'apprend. La sixième, et dernière, reine est Catherine Parr que le roi épouse après son veuvage. Elle devra tenter de survivre aux intrigues des membres pro-catholiques de la cour qui ne se gênent pas pour effrayer même les personnes les plus proches du roi. Mais elle devra surtout accompagner le roi durant sa fin de vie. Une fin de vie entourée par les intrigues pour prendre le contrôle de la succession.

J'avais déjà fait remarquer l'assombrissement de la série lors de la troisième saison. Cette dernière saison ne fait que rendre cet assombrissement plus important. Dès les premières minutes du premier épisodes on se rend compte que le royaume vit dans la peur puisque le roi fait tuer à tour de bras les hérétiques et n'a pas peur de changer les lois selon son envie. Lui-même, semble de moins en moins sain d'esprit et pique des colères mémorables qui peuvent faire tomber même les membres les plus influents de la cour. Une atmosphère de terreur semble planer sur l'époque. Mais ce processus s’accélère après l'ultime campagne militaire du roi lors de laquelle il prend Bourgogne. Les épisodes qui suivent montrent un Henry vieillit, de plus en plus faible et infirme, à la voix rauque. Ces aspects ne font que monter alors le temps passe. Ceci se fait aussi sentir dans les couleurs qui passent du rouge des premières saisons au sombre voir au noir des dernier épisodes. Les fêtes sont aussi beaucoup plus rares. Bref, on observe, en accéléré, la fin du roi qui perd, petit à petit, ses amis et ses adversaires et devient un peu plus fou chaque jours. Une très bonne conclusion à une série que j'ai beaucoup apprécié.

Site Officiel

tudors4_800x600.jpg

Les commentaires sont fermés.