Le chat du rabin

J'avais vu la bande annonce de ce film il y a quelque semaines. Celle-ci m'avait donné envie d'aller voir cette histoire de chat parlant appartenant à un rabbin car je trouvais les dialogues et les événements très drôles et permettant sûrement de réfléchir un minimum sur la religion. Le chat ne parle pas tout de suite. Il se contente de miauler, de manger et de se faire câliner par sa maîtresse et son maître. Mais, après avoir dévoré le perroquet de la famille, il reçoit l'aptitude à la parole. Une habilité qu'il utilise immédiatement pour mentir ce qui rend le rabbin méfiant qui refuse que sa fille fréquente ce chat. Alors, ce dernier tente de faire sa barmitza pour devenir un bon juif et retrouver sa maîtresse. Mais un chat peut-il vraiment se convertir? Surtout quand celui-ci donne son avis d'une manière peu diplomatique. Dans le même temps le rabbin doit passer un examen en français pour avoir le droit de faire la prière en hébreux a des arabes ce qui fait beaucoup rire le chat. De plus, le cousin du rabbin et un peintre juif russe viennent se mêler à la petite famille. Le peintre ne réussit à parler qu'au chat et explique qu'il est à la recherche de la ville dont sont originaires tous les africains et tous les juifs. Le rabbin l'accompagnera dans cette quête avec un blanc russe et son vieil ami Le Cheikh Mohammed Sfar.

Si il y a une chose que je dois dire immédiatement c'est courez le voir! Ce film est un vrai plaisir! Non seulement nous y trouvons un nombre invraisemblable de situations et de dialogues comiques qui plairont à tous (dont un scène avec Tintin) mais il permet aussi de réfléchir au problème du racisme et des luttes entre religions. En effet, les nombreux dialogues de ce film sont un bon moyen pour poser la question du respect entre les religions mais aussi de la nature de celles-ci. En parallèle, les aventures africaines permettent de réfléchir au racisme de l'époque coloniale et à la manière dont ont été traité certains groupes ethniques ou religieux. Nous pouvons y voir de nombreux comportements qui ont réellement existé comme les essai de créer une science raciale basée sur l'étude du visage. C'est donc non seulement un très bon film qui plaira à tous, enfants comme adultes, mais aussi un très bon moyen de faire réfléchir sur la tolérance et l'amitié entre peuples et religions. Ce film m'a aussi donné envie de lire les BD dont il a été adapté qui sont sûrement encore meilleure et dont l'auteur s'est directement impliqué dans la production du film.

Image: site officiel de la BD

Fond-d-ecran-3_wallpaper800.jpg

Les commentaires sont fermés.