16/07/2011

Harry Potter and The Deathly Hallows (part 2)

Ce dernier volet de la saga d'Harry Potter est probablement l'un des films les plus attendus de cet été même par ceux qui connaissent déjà l'histoire (ceux qui ne la connaissent pas ont probablement vécu dans une grotte depuis une vingtaine d'année). C'est le volet qui nous permettra de comprendre qui est Voldemort mais aussi quel est le destin final de Harry Potter. Un destin qui, je le rappelle, il a accepté de suivre volontairement. Nous sommes donc à la moitié de l'histoire originale. Après avoir fuit des mois durant en cherchant les objets cachant des morceaux de l'âme de Voldemort Harry et ses amis avaient été capturé mais ont pu s'enfuir. Nous les retrouvons immédiatement après ces évènements et ils savent ou se trouvent les derniers Horcruxes. Mais, pour les détruire, ils devront passer sous le nez de toute le monde magique et entrer  la banque Gringotts puis revenir à Poudlard pour un dernier combat! Car l'école va entrer en guerre! Et rien ne sera plus jamais comme avant pour ceux qui participeront à la bataille contre Voldemort.

Toutes les scènes d'actions ayant été laissée dans ce dernier film alors que la première partie ne connaissait que les scènes de fuite et d’auto-apitoiement il est logique que ça pète de tous les cotés. J'utilise ce mot à dessein puisque, effectivement, on voit beaucoup d'explosions durant le temps que dure le film. En fait, la majeur partie de celui-ci se déroule à Poudlard et consiste à nous montrer la bataille. Et c'est beau avec plein d'effets spéciaux et d'explosions un peu partout dans les couloirs d'une école qui ne tient probablement plus sur grand chose. Ça ne peut que plaire ne serais-ce que parce que nous avons tous souhaité faire exploser nos écoles! L'intrigue reste celle de la première partie: trouver les horcruxes. Mais, au lieu de fuir et de geindre, nos héros se lèvent, enfin diront certains, et commencent à lutter contre un ennemi qui sent qu'il perd ses atous chaque secondes qui passent!

On retrouve aussi les scènes classiques Harry Potter d'amour dans lesquels Harry est incapable de se jeter sur celle qu'il aime (sept ans qu'on lui répète de rester près de ceux qu'il aime et il n'a toujours pas compris...). Les scènes de Ron qui joue au macho un peu bête mais qui montre qu'il possède un peu plus que ça et Hermione qui comprend toujours tout avant tout le monde. Bref, du Harry Potter classique que l'on ne peut que apprécier si on apprécié les autres films. Surtout que le jeu des acteurs s'est largement amélioré depuis les premier volets. Tout de même, comme dans le livre, il y a cette scène totalement inutile et même particulièrement grotesque des 19 ans plus tard. Je ne sais pas pour vous mais j'ai toujours trouvé ce chapitre inutile et il ne s'est pas amélioré à l'écran. Aucun des acteurs n'est crédible en trentenaires approchant de la quarantaine et cette scène a surtout le mérite de faire éclater de rire l'assistance (et Harry porte toujours les même lunettes affreuses!).

Image: site officiel

 

HP_wp_hero_1280x1024.jpg

18:34 Écrit par Hassan dans Fantasy, Film | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : harry potter, j k rowling, deathly hallows | | | |  Facebook

Commentaires

Merci pour cette note...
J.K. Rowling a pu à travers d'un air talentueux signer son nom avec de l'encre d'or dans la littérature jeunesse, après avoir créer toute une saga, en choisissant son petit sorcier qui est devenu à la fin de l'intrigue un jeune homme saisissant son propre sort, Harry Potter n'est pas un personnage "héroïque" mais aussi un univers de sorcellerie très active...les reliques de la mort n'est qu'un ultime volet de la première rencontre entre le monde de la magie et celui du réel qui vint de naitre dans le premier tome à Poudlard. Beaucoup de principes et tas d'indices de morale ont eu l'occasion d'être évoluées dans cette saga la plus admirée dans toute l'histoire de la littérature Jeunesse.

Bien à vous.

Écrit par : M.Ftelina | 16/07/2011

Cor./ à travers un ...

Écrit par : M.Ftelina | 16/07/2011

Bonjour et merci de me lire,
j'aime aussi beaucoup la création de J.K. Rowling qui permet de voir évoluer un enfant jusqu'à l'age adulte et de parler du racisme. Mais je ne dirais pas que c'est la saga pour enfants la plus admirées. Dans la même période nous avons les aventures d'Artemis Fowl écrit, et peut être bientôt adapté au cinéma d'ailleurs, par Eoin Colfer que je trouve très drôle. Mais, surtout, il y a la trilogie de Philip Pulmann A la Croisée des Mondes. Une saga, à mon avis, beaucoup plus intense et profonde que celle de Rowling. Mais qui, malheureusement, n'a pas reçu l’accueil qu'il méritait au cinéma ni l'adaptation cinématographique à la hauteur des romans. Ce qui ne m'empêchera pas d'apprécier Harry Potter pour autant.

Écrit par : Hassan | 17/07/2011

A la croisée des monde est, pour moi, un des livre de jeunesse les mieux réussi de notre génération. Ce livre est simplement magnifique et autrement plus complexe qu'Harry Potter tout en restant adapté aux pré-ados. Cela dit, je reste quand même une grande fan de Harry Potter (livres), même si, à posteriori, je trouve que les thèmes sont plutôt bateaux, bien que pas totalement inintéressants (amitié. amour, crise d'adolescence, tolérance, générosité, ainsi que le thème transversal de comment grandir) et que le personnage d'Harry m'insupporte etc... Cela dit j'ai adoré dévorer ces romans en moins de 24heures, preuve que j'apprécie tout de même cette saga. Pour le films, mouai, je les regarde seulement par nostalgie envers les livres. Dans l'ensemble, ils sont pas terribles, bien que divertissant. Les sénarios ne sont pas tellement réussis (mais, je l'avoue, ça devait pas être une tâche facile), je me demande parfois ce que les gens qui n'ont pas lu les livres comprennent véritablement. Cela dit, le dernier, bien que très (peut-être trop) sombre (au niveau des couleurs) est plutôt bien réussi, mais surtout parce qu'il y avait plus ou moins que de l'action et que là dedans ils sont plutôt forts. Les décors sont grandioses (surtout Poudelard). Bref, un film qui passe bien en été quand on a pas grand chose à faire et qui clôture quand même toute une époque.
VIVE SIRIUS ET REMUS!!!

Écrit par : Wolf | 22/07/2011

Les commentaires sont fermés.