08/09/2011

The King's dragon par Una McCormack

Titre: The King's dragondrwho_king_dragon_book_125.jpg
Auteur: Una McCormack
Éditeur: BBC 2010
Pages: 245

La ville de Geath est l'une des plus célèbres de l'univers. Non seulement à cause de sa splendide architecture mais aussi à cause de son système politique résolument démocratique. Mais sa célébrité vient surtout de son histoire. En effet, Geath n'a jamais connu la guerre tout au long de son existence deux fois millénaires. Elle a toujours réussit à vivre en paix avec ses voisins et à éviter la violence. Ce n'est donc pas un hasard si le Docteur souhaite visiter cette ville avec Amy et Rory. Mais quand ils arrivent ils découvrent une ville dont la méfiance a grandi et qui voit des ennemis dans ses voisins et qui, en plus, a élu un roi! Cette méfiance a pour source un nouveau métal doré qui a inondé la cité. Mais ce métal n'est pas de l'or c'est de l'enamour. Une substance dangereuse qui agit sur les pensées des individus qui l'entourent. Mais comment est-elle arrivée sur cette planète alors que la technologie pour la créer n'y est pas connue? Il semblerait que Geath se trouve liée à une guerre civile plus ancienne que son histoire même.

C'est une nouvelle importante! Pour la première fois depuis longtemps le Docteur n'est pas séparé de ses compagnons! Mais trêve de plaisanterie l'histoire est tout de même plus importante. Il se trouve que j'ai beaucoup aimé l'idée de cette substance nommée enamour. Un métal qui ressemble à l'or mais qui accroît l'envie et les méfiances. Un métal qui agit subrepticement sur les individus et qui les empêchent de penser clairement. Je trouve l'idée très intéressante. La ville de Geath ressemble aussi beaucoup à l'idée que je me fais des villes démocratiques de la Grèce ancienne. Athènes, pour un prendre un exemple tout a fait au hasard bien entendu, se glorifiait de ses arts et de son système politique. Mais ce que l'on oublie souvent c'est que ce système était construit sur une fondation esclavagiste. Geath ressemble à cela puisque plus loin que ses débats et son architecture elle repose sur les paysans qui cultivent pour elle mais qui sont considérés comme une possession. Montrer ce type de coin sombre ne peut que me plaire. C'est donc encore un tome plutôt intéressant avec des dialogues savoureux ("respect the sonic!") qui plaira aux fans.

Image: BBC

Commentaires

Respect the review ^^

Merci !

Écrit par : HKo | 08/09/2011

Je suis sur que Rory aurait du mal. Il ne respecte rien celui-là! De rien.

Écrit par : Hassan | 09/09/2011

Les commentaires sont fermés.