Tinker, Tailor, Soldier, Spy (des plans dans les plans dans les plans)

Une fois n'est pas coutume on se trouve face à un film d'espionnage qui se déroule en Angleterre et qui ne parler pas de 007. Il y a sûrement d'autres agents secrets que James Bond et d'autres adaptations cinématographiques que les romans qui prennent le célèbre agent britannique comme héros. Mais j'avoue ne pas les connaître. Tinker, Tailor, Soldier, Spy est très différent de ce dont je viens de parler. Nous sommes dans les années 70 au centre du Cirque aka le MI6. Contrôle est poussé à la démission avec son âme grise Smiley. Cependant ce dernier est très rapidement convoqué par ses anciens patrons. En effet, Contrôle avait une théorie étrange à laquelle personne ne croyait vraiment mais qui est suffisamment inquiétante pour impliquer une enquête officielle. Mais celle-ci ne peut pas être confiée à un membre interne des services secrets. En effet, Contrôle pensait qu'une taupe se cachait dans les plus hauts échelons du Cirque. Et il se trouve que quelque chose de louche se déroule sous les yeux de Smiley.

Ce film est probablement l'un des plus maîtrisé que j'aie vu. Cependant, je peux parfaitement comprendre que son style puisse ne pas plaire et que l'intrigue puisse sembler très nébuleuse. En effet, nous nous trouvons face à un film lent. L'enquête ne se fait pas dans la rue avec des armes mais dans des bureaux avec des livres de comptes. Ce qui en fait un film bien plus réaliste que la plupart des histoires d'espionnages. Mais cette intrigue nous mène aussi dans les tréfonds obscures de la torture. Les personnages qui nous sont présentés semblent l'accepter et l'utiliser de temps en temps. Mais l'enquête n'est que le premier plan de l'intrigue. La véritable intrigue c'est une lutte de pouvoir à distance entre deux hommes. Une lutte entre Smiley et Karla chef d'un service d'espionnage soviétique. Cette lutte de pouvoir ne se fait pas à l'aide d'armes mais sur des informations, des informateurs et de petites opérations de temps en temps. Mais l'information est la clé de l'histoire si on souhaite comprendre l'intrigue de ce film. Outre cette maîtrise dans le fonctionnement et le déroulement nous avons aussi des acteurs fabuleusement bon. Colin Firth reste l'un des meilleurs acteurs que je connaisse mais n’éclipse absolument la performance des autres aussi mineurs qu'ils puissent être. Bien que je considère que Tinker Tailor Soldier Spy est dirigé de main de maître je pense que l'aspect à la fois lent et sous-entendu de l'intrigue ainsi que la pléthore de personnages et d'intrigues dont lesquels on doit naviguer peut rebuter ou perdre des spectateurs qui ne souhaitent pas faire l'effort d'une certaine concentration.

Image: allocine

Site officiel

19830336.jpg

Commentaires

  • Bonjour, personnellement, j'ai beaucoup aimé ce film qui fera partie de mon "top" de l'année. C'est intelligent, bien réalisé avec une brochette d'acteurs épatants. Il mérite un revisionnage. Bonne après-midi.

  • Bonjour,
    je suis tout a fait d'accord. Un superbe film avec de grands acteurs. Mais il n'est pas un film auquel nous sommes habitués. En effet, le rythme est lent et sans grandes surprises (dans le sens d'un événement qui nous scotche au siège). Par contre je pense qu'il permet de se faire une véritable idée d'un travail d'espionnage. En tout cas la peinture qui est faites est beaucoup plus réaliste que les James Bond.

Les commentaires sont fermés.