15/08/2012

After the siege par Cory Doctorow

Titre : After the siege
Auteur : Cory Doctorow
Éditeur : Auto-édité dans sa version numérique
Pages : 51

Cory Doctorow est un auteur de science fiction connu pour ses positions résolument anti-drm et en faveurs d'une révision du droit d'auteur. Mais il ne se contente pas de parler puisque toutes ses œuvres sont disponibles en versions numériques sans drm et sans coûts pour le lecteur. Chacun à le choix d'offrir de l'argent à Doctorow ou de s'acheter le livre en papier. After the siege est une nouvelle publiée dans le recueil Overclocked. Mais la version numérique est téléchargeable seule. C'est l'histoire d'une jeune fille, Valentine, qui vit dans une ville magnifique. Cette dernière a connu, il y a quelques années, une révolution quand plusieurs gouvernements successifs ont été incapable de distribuer des médicaments à une population décimée par la maladie du zombiisme. Cette révolution a conduit les nouveaux dirigeants à mettre en place une forme de distribution large, et sans coûts, de tous les biens. Mais un jour un pays voisin, soutenu par l'UE et les USA, décide de faire la guerre à la ville au nom de la perte des royalties subies par cette politique. La jeune Valentine verra sa famille se sacrifier pour défendre leur mode de vie tout comme les autres familles. Mais elle découvrira surtout un homme qui se fait appeler le magicien et qui ne souffre pas des privations de la guerre.

Outre l'aspect politique que l'on peut tirer de la description, très fragmentaire, de cette ville (et que je ne suis pas certain d'avoir bien interprété) on peut apprécier cette nouvelle pour d'autres raisons. En effet, avec la guerre pour arrière fond c'est le passage à l'âge adulte d'un enfant que Doctorow nous décrit. La nouvelle commence dans un monde quasiment féerique ou tout est possible. Mais au fil des pages la jeune fille devient adolescente puis une femme et observe de manière de plus en plus crue les réalités de la guerre et de sa vie. Cette nouvelle a aussi été écrite en réaction à la vie d'un membre de la famille de Doctorow. Sa grand-mère aurait connu le siège de Prague et Doctorow a tenté de décrire les horreurs de la guerre. Mais il va plus loin encore puisque ces horreurs sont aussi un prétexte pour la mise en place d'un spectacle macabre. Ce qui se rapproche en partie des actes de certains journalistes de guerre qui filment sans agir des horreurs qui passent ensuite au journal du soir devant les familles.

Nouvelle disponible sur le site de l'auteur

15:50 Écrit par Hassan dans science-fiction | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : guerre, doctorow | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.