18/08/2012

Total Recall

J'avais lu la nouvelle il y a longtemps, j'avais vu la première adaptation il y a tout aussi longtemps, j'ai décidé d'aller voir cette seconde adaptation. Nous sommes sur Terre, la plus grande partie du monde est détruit et inhabitable suite à une guerre totale. Il n'existe plus que deux pays habitables : La fédération unie d’Angleterre et la Colonie. Les voyages entre ces deux points opposés se font à l'aide d'un ascenseur qui traverse littéralement la Terre. Douglas Quaid est un ouvrier de la colonie comme un autre. Il fait quotidienne le voyage entre la colonie et la fédération pour travailler sur les soldats synthétiques qui veillent à la sécurité de la fédération sous les ordres du chancelier. Mais il a envie de plus. Il souhaite du changement, de l'aventure et un peu de romance. Il décide donc de faire appel à la société rekall (probablement que la K fait tendance) qui lui offre de vivre les souvenirs artificiels d'un agent secret. Mais l'implantation se passe mal car il semblerait que Quaid soit réellement un agent secret ! Ou est-ce un rêve ?

Il est dommage que je ne me souvienne pas mieux de la nouvelle et de la première adaptation. Mais j'en sais assez pour considérer que cette réadaptation me semble ratée. Les décors sont magnifiques, les villes des deux entités politiques sont assez bien conçues pour qu'on puisse facilement observer les différences. Entre la Colonie toujours sale, pluvieuse, multiethnique et remplie de monde et la fédération froide, grise voir blanche mais propre et bien conçue malgré le nombre impressionnant de personnes dans les rues on a vraiment l'impression d'entrer dans un univers ou l'espace est un bien précieux. Les effets spéciaux sont aussi plutôt impressionnants. Les hélicoptères, les explosions et les voitures se rapprochent de la vision de Minority Report avec le même style de courbes. Non, ce qui manque c'est l'aspect psychologique. Où est la réalité ? Est-ce que ce que vit Quaig est vraiment en train de se dérouler ou n'est ce qu'un fantasme ? Quel est la différence entre réalité et fiction ? Cet aspect très important a été complètement mis de coté et la question est résolue en un tour de main. C'est ça qui rend ce film si décevant. Ça et le manque total d'empathie de ma part avec les personnages ainsi que le scénario couru d'avance. Au moins ce film montre un minimum de critiques envers les technologies sécuritaires. Le héros se trouve dans un monde rempli de technologies de sécurité qui permettent de tracer, comprendre et réprimer tout comportement considéré comme dangereux. Il semble qu'il n'y ait pas de gardes-fous institutionnels puisque la police n'hésite pas à tirer dans la foule. Mais, là aussi, le film ne va pas aussi loin qu'il devrait. Une adaptation vraiment décevante.

Site officiel

Image : Allociné

20093222.jpg

10:12 Écrit par Hassan dans Film, science-fiction | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : k dick | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.