03/02/2013

Seven Psychopaths

Seven Psychopaths semble ne pas être très apprécié par la critique. Il est clair que ce n'est pas Tarrantino mais la comparaison est-elle souhaitable? Ce film suit un homme, Irlandais, qui tente d'écrire un scénario pour un film sur 7 psychopathes. Le problème c'est que l'écriture n'avance pas. C'est à peine s'il réussit à décrire un seul des 7 personnages et il n'a encore rien qui pourrait, théoriquement, les relier. C'est donc un peu la merde pour cet écrivain. Heureusement pour lui il a quelques amis qui sont prêts à l'aider s'il en a besoin. Mais alors qu'il tente de mettre de l'ordre dans ses idées il se retrouve impliqué dans une entreprise de kidnapping de chiens qui a mal tourné. Il est vrai que les choses vont rarement bien quand on vole le chien préféré du chef de la mafia locale.

Les critiques sont peut-être dubitatives voir négatives mais moi j'ai bien aimé. La première bonne surprise est Colin Farrell qui gagne définitivement son surnom de sexy irish guy dans mes futures conversations. Il est tout de même bien entouré par Christopher Walken qui joue Hans, Sam Rockwell et Woody Harrelson (oui il y a assez peu de personnages féminins...). Ce trio fonctionne très bien à l'écran. La seconde surprise est l'histoire proprement dites. Je m'attendais à un banal film d'action qui joue sur des personnages plus dingues les uns que les autres. Je me suis trouvé face à quelque chose d'un peu plus compliqué avec des personnes tous plus dingues les uns que les autres. D'ailleurs, l'ouverture du film marque l'ambiance. Mais ce qui est le plus troublant dans l'histoire c'est de trouver qu'elle est la réalité et qu'elle est a fiction. Les personnages naviguent entre le scénario en train d'être écrit, le film qui figure la réalité et nous, spectateurs, questionnés sur notre rapport face à la fiction. L'auteur se rend compte que ce qu'il écrit n'est pas forcément si fictionnel tandis que les personnages décrivent - et fantasment - des scènes de films d'action. Ces fantasmes sont rapidement évacués par une tentative de faire ce qui peut sembler réel. Bref, on se perd et on se retrouve dans un monde coincé entre fiction et réalité ou l'un et l'autre ne sont plus si clairement identifiés. Et j'avoue que j'aime bien ça.

Image: Site officiel

008.jpg

11:49 Écrit par Hassan dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : psychopathes, irlandais sexy | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.