05/07/2013

Artemis Fowl and the last guardian par Eoin Colfer

Titre : Artemis Fowl and the last guardian9780141340814H.jpg
Auteur : Eoin Colfer
Éditeur : puffin 2012
Pages : 306

Après un septième tome très décevant on pouvait s'attendre au pire pour l'aventure finale d'Artemis Fowl. Simplement pour la mémoire ce nom est celui d'un génie criminel à peine adolescent qui a réussit à mettre en danger deux peuples qui ne se connaissaient pas. Mais il a aussi réussit à évoluer vers quelqu'un de meilleur. Nous reprenons ses aventures alors qu'il termine sa thérapie pour avoir succombé à une maladie psychiatrique. Artemis a juste le temps de savourer sa réhabilitation avant que sa nemesis, Opal Koboi, ne décide de tout mettre en danger une fois encore. Et quand je dis tout je suis gentil car le nouveau plan d'Opal changera le monde a jamais que ce soit pour le pire ou le meilleur et cette fois Artemis pourrait bien perdre.

Le dernier tome était plus que décevant. C'est à peine si je pouvais rester éveillé en le lisant. Heureusement Eoin retrouve ses qualités d'écrivains dans cette aventure finale qui m'a laissé à peine le temps de respirer (et de dormir). On retrouve toutes les qualités des opus précédents dont le centaure Foaly et ses gadgets mais on y trouve aussi des événements qui mettent à rudes épreuves l'intellect et les capacités de planification d'Artemis. Jusqu'à un final auquel je n'ai pas voulu croire. Honnêtement, je pense que Eoin à réussit une très bonne conclusion à la saga d'Artemis Fowl génie du crime, adolescent et millionnaire.

  • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

  • Papier toilette.

  • Roman de gare.

  • A lire. Vous aussi vous avez envie de connaître la fin mais vous avez peur d'être déçu après le tome 7? Vous ne risquez rien pour ce nouveau tome donc foncez et appréciez la dernière aventure d'Artemis Fowl et de ses amis humains ou pas.

  • Tolkien.

Image: Éditeur

13:45 Écrit par Hassan dans Fantasy | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : artemis fowl, fées | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.