22/08/2013

Kick-ass 2

Vous vous souvenez de Kick-ass? Ce jeune adolescent un peu bête qui décide de jouer au super-héros dans la rue. Son petit jeu avait failli le tuer et il ne survécut que grâce à sa rencontre avec deux personnages haut en couleurs: un père et sa jeune fille tous les deux plus psychopathes l'un que l'autre. Eh bien Kick-ass est de retour. Après avoir abandonné son costume durant un temps pour pouvoir se consacrer à sa copine le monde n'était qu'ennui pour lui. Mais Hit-girl, elle, n'avait pas abandonné. Il lui demande donc son aide pour qu'il puisse s'entrainer à être un vrai héros. Et il décide de rejoindre un groupe de personnes qui ont décidé, comme lui, de prendre le costume et d'aider les gens. Mais quand il sera ciblé par un ancien ennemi qui a pris le nom de Motherfucker il devra peut-être accepter de laisser la police faire son travail. Où pas...

Ce second volet reste dans le style du précèdent. On retrouve donc les scènes d'action sanglante et les personnages sans état d'âme. Mais, contrairement au précèdent, une partie de l'intrigue concerne la mise en place d'un groupe d'amis super-héros. Chacun des membres du groupe a une histoire et souhaite aider son prochain. Le film montre donc la constitution d'un groupe de personnes qui pensent avoir le droit d'agir tandis que la police serait incompétente ou corrompue. On peut parfaitement critiquer l'idée de cette forme de justice personnelle et externe à l'état. Mis à part cela ce film concerne surtout la quête d'identité de différents personnages. Le trio du film, Kick-ass, Hit-girl et Motherfucker, est au cœur de ce problème. Alors que le premier pense avoir compris qui il veut être et pourquoi il ne comprend pas encore tout à fait quelles en sont les conséquences. Pour Hit-girl c'est justement son identité de super-héros qui est au centre du problème. Est-elle vraiment cette femme où alors est-elle un masque qui dévoilera une autre femme? Pour le dernier c'est la vengeance qui le conduit à considérer son identité comme celle d'un homme qui souhaite faire souffrir son prochain. C'est aussi le plus immature des trois puisque son identité provient d'une révolte contre sa mère et de caprices d'adolescents riches. Ses amis sont d'ailleurs des personnes payées tandis que Kick-ass se fait de véritables relations. Ce n'est que lors de la fin du film que chacun acceptera vraiment son identité et deviendra, d'une certaine manière, plus adulte.

  • Le scénariste est voué au septième cercle des enfers.

  • Twilight.

  • Film de vacances. Sans être révolutionnaire je trouve ce second volet intéressant. J'aurais apprécié en savoir plus sur Hit-girl et je déplore qu'il y ait eu besoin de sexualiser l'une des membres du groupe de héros et de la considérer simplement pour la relation romantique qu'elle noue avec Kick-ass.

  • Bon scénario.

  • Joss Whedon.

Image: Site officiel

Wallpaper_Group_1024x768_KickAss2.jpg

13:02 Écrit par Hassan dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kick-ass, hit-girl | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.