03/09/2013

Doctor Who: Dark horizons par Jenny T. Colgan

Titre : Doctor Who: Dark horizonsdw_dark_horizons_125.jpg
Auteure : Jenny T. Colgan
Éditeur : BBC 2012
Pages : 307

Le Docteur s'ennuie dans son TARDIS. Jouer aux échecs contre lui-même est loin de lui offrir le fun qu'il souhaiterait. Il se met donc en quête d'un petit coin où il pourrait trouver quelqu'un avec qui jouer. C'est donc tout naturellement qu'il se dirige vers une petite île plongée au cœur de l'Atlantique nord vers le XIIe siècle. Mais il a à peine le temps de dire bonjour à tout le monde qu'une catastrophe s'abat sur le village. Un bateau viking est visible au loin. Mais quelque chose ne va pas. Ce dernier semble être pris dans le feu. Ce qui est étrange c'est que le feu vient de l'océan.

J'ai beaucoup aimé ce livre. L'auteure, à mon avis, nous offre tout ce qui me fait apprécier Doctor Who. Le Docteur est égal à lui-même et fait de nombreuses références à son passé. Il blague aussi sur tout ce qu'il voit ce qui fonctionne très bien. Bien entendu le fait qu'il y ait des Vikings dans l'aventure ne fait que rendre l'histoire plus intéressante. Tout le monde sait que j'adore les Vikings et que leur seule présence est suffisante pour me faire sourire. L'un de ces Vikings est une princesse que j'ai beaucoup apprécié. Loin d'accepter d'être jetée dans un bateau pour être mariée elle se bat jusqu'au bout et affirme son droit à être traitée comme tout le monde et non comme une marchandise. Mais, surtout, ce livre nous offre l'un des noms du Docteur. Pas le vrai bien entendu, mais un nom qui lui va parfaitement bien et que je donnerais pas ici.

  • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

  • Papier toilette.

  • Roman de gare.

  • À lire. Des Vikings, des gags et une princesse avec une épée. Que demander de plus? Ah c'est vrai un Docteur plus vrai que nature!

  • Tolkien.

Image: BBC

16:44 Écrit par Hassan dans Doctor Who, science-fiction | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bbc, doctor who, matt smith | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.