09/11/2013

Civil War tome 4: Journal de guerre par Paul Jenkins, Ramon Bachs, Steve Lieber et Lee Weeks

Titre : Civil War tome 4: Journal de guerre51j%2BRGudtqL._.jpg
Auteurs : Paul Jenkins, Ramon Bachs, Steve Lieber et Lee Weeks
Éditeur : Panini France 2012
Pages : 328

Ce quatrième tome (le second était en absent de la librairie) reprend la saga Front Line et ses épisodes Embedded, The accused, The program et Sleeper Cell. L'intrigue a lieu en même temps que l'arc principal mais sous un angle différent. En effet, dans la première histoire nous suivons deux journalistes. L'une est employée dans un journal d'opposition tandis que l'autre se trouve au Bugle. Ils ont des idées différentes sur la loi de recensement des super-héros. Mais ils se posent tous les deux des questions sur les raisons de cette loi. Leur enquête leur permettra de comprendre ce qui se joue véritablement. La seconde histoire suit les aventures de Speedball. Ce dernier est considéré comme responsable de la catastrophe de Stamford. Tout le monde veut le lui faire payer. Mais quel est son point de vue? On le suit dans son entrée en enfer à l'intérieur des prisons du gouvernement. Le programme ne mérite aucune mention. Ce ne sont que quelques pages placées ici mais sans intérêts. Enfin, la dernière partie nous donne quelques informations sur les relations difficiles qui se mettent en place entre les USA et les Atlantes suite à la guerre civile.

Les épisodes inclus dans ce marvel deluxe ne sont pas toutes de même niveau. Je me suis passionné pour l'aventure journalistique. Cette dernière permet de se mettre dans la peau de deux personnes qui souhaitent défendre leur pays et leurs droits. On peut donc imaginer comment a vécu l'homme et la femme moyenne durant la guerre civile. Cette histoire permet de poser des réflexions sur le journalisme et sa mutation suite à l'internet. Mais aussi sur le danger de lois répressives décidées sans véritables discussions et dont la mise en œuvre est problématique. La seconde histoire sur Speedball permet de parler de la prison et des droits des super-héros. Leur traitement en dehors de la juridiction normale dans des conditions très défavorables peu se rapprocher de certaines prisons secrètes des USA. Elle a aussi l'intérêt de nous expliquer la naissance d'un nouveau héros. Les deux dernières parties sont beaucoup moins intéressantes et ne font que produire de maigres pistes sont grands intérêts.

  • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

  • Papier toilette.

  • Roman de gare.

  • À lire. Ce tome était l'un de ceux qui m'intéressaient le plus. Je ne regrette pas sa lecture à la fois distrayante et intéressante. Je suis un peu plus sceptique face aux dessins mais je peux passer dessus.

  • Tolkien.

Image: Amazon

13:30 Écrit par Hassan dans BD/Comics, science-fiction | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marvel, civil war, journalisme | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.