27/01/2014

Chronicles of the Xandim 2: Exodus of the Xandim par Maggie Furey

Titre : Chronicles of the Xandim 2: Exodus of the Xandimisbn9780575076631-detail.jpg
Auteure : Maggie Furey
Éditeur : Orion Books 2013
Pages : 437

Je retourne en arrière car il a fallu beaucoup de temps avant que je ne reçoive ce livre. Ce tome fait partie d'un prequel au cycle des Artefacts du pouvoir. Elle permet de comprendre le passé des mages et comment le monde se constitua tel qu'il fut. Le premier tome voyait plusieurs amis se séparer vers différentes contrées. Tous allaient en visites vers d'autres races certaines amies d'autres ennemies. Sur la route qui mène vers les Phaes se trouvaient un guerrier, Iriana, Avithan et un hemifae. Alors qu'ils voyageaient ils ont rencontrés des êtres puissants et d'autres races. C'est ainsi qu'Iriana vécu des aventures avec la Xandim Corisand. Dans ce tome les deux amies que sont Corisand et Iriana continuent leur quête dans le but de sauver le peuple Xandim de l'esclavage. Mais elles doivent faire vite car la guerre menace de tous les cotés. Alors que la fille d'Hellorin seigneur des fées, Tiolani, trahit tous ses amis Sharalind, devenue cheffe des mages par défaut, crie vengeance. La lutte pour la liberté des Xandims pourrait bien être trop lourde à payer.

J'ai beaucoup aimé ce tome. Je ne saurais pas donner toutes les raisons. Mis à part les épisodes spectaculaires que dépeint Maggie Furey on apprécie les changements que l'on aperçoit et que l'on reconnaît petit à petit. Si c'était un film on en aurait plein les yeux. Mais ce n'est pas le cas et l'imagination est bien assez utile. Mais ce que j'apprécie vraiment chez Furey ce sont ses personnages et particulièrement les personnages féminins. Celle pour laquelle j'ai un coup de cœur est Iriana. Cette dernière est aveugle mais très talentueuse et chaleureuse. Elle fait tout pour avoir son indépendance qu'elle estime avoir le droit d'exercer. Mais son personnage est environné d'hommes qui jouent aux chevaliers blancs et qui font tout pour la rendre dépendante et l'empêcher de vivre. Comme elle le dit si bien, ce qui se cache derrière cette sollicitude c'est l'envie de contrôler. Cela n'empêche pas Iriana de combattre et de se fâcher quand il faut ce qui la rend très sympathique à mes yeux. Ce n'est pas le seul personnage intéressant. Corisand et son envie de sauver tout le monde, Aelwen et sa culpabilité et ses regrets, et j'en passe... En bref je suis très heureux d'avoir attendu et je continuerais à suivre avec un grand intérêt le travail de Maggie Furey. Je n'ai qu'une question, Ne pourrait-on pas l'adapter? Moi j'irais voir!

  • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

  • Papier toilette.

  • Roman de gare.

  • À lire. Une intrigue dense et intéressante, des personnages féminins superbes et des événements spectaculaires.

  • Tolkien.

Image: Éditeur

18:29 Écrit par Hassan dans Fantasy | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maggie furey, xandim | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.