12/04/2014

Noé

Bon, je suis allé voir Noé. Je ne suis même pas certain qu'il soit utile d'en faire un résumé. Après tout l'histoire est suffisamment connue. Cependant on peut tenter l'exercice. Nous nous trouvons à l'aube des temps après la chute des humains. Une dizaine de générations se sont succédés sur Terre. Alors que les enfants de Caïn ont créé une civilisation industrielle puissante les enfants de Seth sont de moins en moins nombreux mais tentent de protéger la Terre. Cependant, les péchés des humains et leur soif de conquête et d'usage a détruit la création. Alors que Noé vit dans un monde presque mort dans lequel la survie implique une lutte sans merci un rêve lui est envoyé. Le monde sera lavé par un déluge. Commence pour Noé une quête pour comprendre ce rêve et ce qui est attendu de lui.

Il y a tellement à dire que je ne sais pas par où commencer pour expliquer en quoi ce film est probablement le plus mauvais que j'aie jamais vu (il passe devant After Earth et Oblivion dans ce palmarès c'est dire à quel point cette production est une horreur). On va donc tenter de bien faire les choses. Tout d'abord ce film est long, trèèèèèès long. Parfois je vais voir des productions de 3 heures et tout va bien. Celui-ci dure 2 heures 20 et je pense qu'on aurait pu couper la moitié et j'aurais encore trouvé le temps long. Il faut dire qu'il n'a pas grand-chose pour le sauver (si ce n'est rien). Tout d'abord les dialogues. Bon, je l'ai vu en version française car regarder une version originale, avec sous-titres, en 3D est tout simplement atroce! D'ailleurs, un petit message au passage... Pitié réalisateurs et réalisatrices arrêtez de faire de la 3D pour rien c'est souvent inutile est mauvais pour le film!

Donc, commençons par les dialogues. Je ne sais pas qui s'est chargé des doublages ni qui a écrit ce film. Mais les répliques des différents personnages sont atroces. On sent que les acteurs et actrices (et les personnes qui doublent) ne croient pas en leurs personnages et n'entrent pas dans leurs incarnations. Non seulement ils sont mal joué mais, en plus, les répliques sont d'un pompeux du plus mauvais effet. On a l'impression de se trouver devant un prêtre qui récite sa bible pendant toute la durée du film. Je n'ai rien contre les prêtres mais si je veux en écouter un je vais dans une église (ou tout établissement du même genre) pas au cinéma.

Mais si les problèmes de ce film ne passaient que par les dialogues ça irait encore. Non, c'est pire. Les effets spéciaux aussi sont mauvais! Dès le début ça commence. Le réalisateur tente de nous faire entrer dans un monde avec de nombreux effets pyrotechniques inutiles. De temps en temps les images de la genèse apparaissent sans raisons apparentes mis à part réveiller un spectateur endormi. Outre ce début il a été décidé de montrer les anges déchus. Ceux-ci sont des amas de roches avec un cœur de lumière. Je suppose qu'il voulait montrer le tourment intérieur par un extérieur brisé. C'est raté car c'est seulement moche. En conclusion, les images donnent l'impression que la personne responsable était sous effet d'une drogue étrange (je ne sais pas laquelle mais elle doit être bonne). Mais ce n'est pas tout! En effet, la réalisation a décidé de sévir aussi en ce qui concerne la musique. Je ne sais pas ce qui leur a pris mais même là ils se sont plantés. On sent qu'ils voulaient créer une musique épique mais on a seulement des sont bizarres qui reviennent de temps en temps pour nous expliquer que le mal approche. C'est discordant, moche et un très mauvais souvenir.

Enfin, il y a le message. Alors on est d'accord qu'il ne faut pas attendre un message révolutionnaire de la part d'un film basé sur la bible. Mais il y a une différence entre non-révolutionnaire et carrément réactionnaire (bien qu'il faille probablement s'y attendre aussi avec ce type de film). Noé y est le patriarche, le chef de famille. En tant que tel il a droit de vie et de mort sur tous les membres de sa famille. Il ne se gène pas pour prendre des décisions sans consulter sa partenaire ni ses enfants. L'entourage de Noé est donc le symbole de la famille qui obéit le père sans le questionner. D'ailleurs, la responsabilité de la création est passée de père en fils. Les femmes sont accessoires. En fait, leur but premier est de créer des enfants (si possible des mecs). La mise en place d'un couple hétérosexuel est montré comme la seule possibilité pour un garçon de devenir un homme et la femme ne peut qu'être en couple pour créer des enfants. Comme le dit le personnage que joue Emma Watson: une femme stérile n'est pas une vrai femme et ne devrait pas être en couple avec un homme. Nous sommes donc en face de la famille patriarcale parfaite. Et la fin du film ne change pas grand chose à ce constat. En effet, la responsabilité de la terre est passée aux filles encore bébés mais ceci en raison de leur capacité d'enfantement et non par un changement de société. C'est encore le mâle qui transmet cette responsabilité. En bref, un très mauvais film à éviter à tous prix!

  • Le scénariste est voué au septième cercle des enfers. Oui j'ose. J'envoie aux enfers quelqu'un qui écrit un film basé sur la bible. Il faut avouer que mon souhait est que toutes les copies soient définitivement perdues ce qui permettra d'éviter des souffrances inutiles. Aux personnes qui seraient encore tentée je ne dirais qu'une chose: Fuyez pauvres fous!

  • Twilight.

  • Film de vacances.

  • Bon scénario.

  • Joss Whedon.

Site officiel

08:57 Écrit par Hassan dans Fantasy, Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : noé, bible, déluge | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.