23/06/2014

The complete chronicles of the Jerusalem Man par David Gemmell

Titre : The complete chronicles of the Jerusalem Man9780345379030?&height=281&maxwidth=190
Auteur : David Gemmell
Éditeur : Legend Books 1995
Pages : 912

Dans cet omnibus le lecteur trouve la trilogie de l'homme de Jérusalem: Jon Shannow. Nous sommes dans le futur près de 300 ans après notre ère. Le monde n'a plus rien de ce qu'il était. Suite à un cataclysme il ne reste plus que des ruines et la technologie est retombée au niveau d'avant la révolution industrielle. Dans ces contrées sans lois rodent des brigands entre des villes gouvernées par des conseils locaux. Il n'y a plus de nations. Dans ce monde rode aussi Jon Shannow l'homme de Jérusalem. Il a une quête: trouver la ville de Jérusalem. Mais, pendant qu'il cherche, il combat aussi ce qu'il considère comme le mal. Ainsi, lorsque le roi d'une nation d'adorateurs de satan croise son chemin ce dernier est obligé de craindre pour sa vie. Car Shannow est une vraie machine à tuer incapable de comprendre la possibilité de l'échec.

Gemmell reste dans le style de personnages qu'il apprécie particulièrement et qu'il aime questionner. Bien que je commence à bien connaître ceux-ci je suis surpris d'avoir eu un intérêt plus haut que la moyenne pour cette trilogie. L'auteur place son personnage face à des choix difficiles dans lesquels il ne voit que du noir et du blanc. Sa réponse est la même pour toutes les situations: trouver le "mal" et le détruire. Heureusement, Gemmell le pose face à d'autres choix. Pourquoi ne pas se poser à un endroit et cultiver? Ou prendre le pouvoir et appliquer ce qu'il pense être bien? Le dernier tome place ce type précis de problématique avec une réponse attendue mais pas mauvaise. De plus cette trilogie continue à mettre en place la mythologie des pierres de pouvoir pour lui donner un peu plus de substance et d'étendue. Au final, une lecture que j'ai apprécié.

  • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

  • Papier toilette.

  • Roman de gare.

  • À lire. Sans être révolutionnaire une bonne histoire avec un personnage que l'on aime où que l'on déteste.

  • Tolkien.

Image: Éditeur

16:53 Écrit par Hassan dans Fantasy, gemmell, Livre, science-fiction | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jerusalem man, gemmell | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.