01/08/2014

Dawn of the planet of the apes

Il y a 10 ans les recherches d'un laboratoire de génétique ont très mal tourné. Alors que le médicament ne fonctionne pas les singes sur lesquels il était testé se sont échappé en démontrant de remarquables capacités cognitives. Mais l'humanité n'a pas eu le temps de s'en inquiéter. Car ce même médicament s'est révélé être un piège. Sur l'humain son effet est de plus désastreux. Dix ans plus tard César a fondé une colonie près de San Francisco. Leur civilisation se construit petit à petit alors que les humains semblent avoir disparu. Mais un groupe a réussi à survivre en ville. Ceux-ci ont besoin de traverser le bois pour atteindre le barrage et le relancer. Leur rencontre pourrait déboucher sur une paix durable où sur la guerre.

Lorsque j'avais vu le premier film, il y a quelques années, j'étais sorti de la salle en ayant reçu beaucoup de plaisir. Une suite était logique et je l'attendais avec un grand intérêt. Mais que vaut-elle? Tout d'abord résumer les événements de la pandémie via des spots TV est une très bonne idée. Ceci nous permet de comprendre ce qui s'est déroulé sans s'attarder sur des détails inutiles. Se concentrer sur les singes et leur jeune civilisation est aussi un très bon point. Les humains sont clairement en perte d'influence alors que les singes remplissent ce vide. Cependant, le film ne réussit pas à atteindre son objectif. Alors que l'intrigue est des plus basiques sans aucune surprise de nombreux autres points me posent problèmes. Par exemple, les deux familles principales fonctionnent exactement de la même manière. Le mâle est un gentil qui tente d'atteindre la paix par le dialogue. Le fils est un jeune ado révolté. La femme est la nourricière ou l'infirmière et reste en dehors de l'écran la majeure partie du temps. Dans les deux camps on trouve un personnage stupide qui souhaite la guerre. Et le résultat ne se fait pas attendre. Ou plutôt si, car les spectateurs comprennent tout 5 minutes après la première apparition des humains. Je note aussi la musique sans intérêt et de jolies scènes symboliques mais mal maitrisées. Un film peu subtil et décevant.

  • Le scénariste est voué au septième cercle des enfers.

  • Twilight. Aucune subtilité, aucun intérêt, une déception. Il vaut mieux attendre son passage à la TV que d'acheter un billet.

  • Film de vacances.

  • Bon scénario.

  • Joss Whedon.

Image: Allociné

Site officiel

097233.jpg

15:10 Écrit par Hassan dans science-fiction | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : la planète des singes | | | |  Facebook

Commentaires

Surtout, le "méchant" est moche, imbécile et têtu alors que le "gentil" est beau, intelligent et ouvert...

Écrit par : Galaël | 08/08/2014

Oui j'avais oublié de le noter

Écrit par : Hassan | 08/08/2014

Que ferais-tu sans moi...

Écrit par : galaël | 11/08/2014

Les commentaires sont fermés.