06/10/2014

The superior Spider-Man 1. Mon premier ennemi par Dan Slott, Ryan Stegman, Giuseppe Camuncoli

Titre : The superior Spider-Man 1. Mon premier ennemiimage_gallery?img_id=6871547&t=1394037245670
Auteurs : Dan Slott, Ryan Stegman, Giuseppe Camuncoli
Éditeur : Panini 26.01.2014
Pages : 128

Peter Parker est mort. Il a été tué par Otto Octavius lors du numéro 700. Ce dernier a réussi à échanger son esprit avec celui de Peter. Il se trouve donc dans le corps de Spider-Man. De plus, il possède les souvenirs de Parker. Il décide donc de continuer la vie et la lutte de Parker en tant que héros et inventeur. Cependant, Otto veut être un meilleur Spider-Man. Il veut être supérieur. Il prépare donc ses activités pour mieux gérer et réussir la vie de Parker, où plutôt sa vie. Il est l'heure pour New York d'apprendre à connaître le Superior Spider-Man.

D'après mes courtes recherches sur internet cet arc est très critiqué. En effet, le scénariste ose l'impensable dans les comics mainstream: tuer un personnage principal. Bien entendu on sait que Peter reviendra mais, en attendant, ce n'est plus lui le héros mais Otto Octavius. Personnellement, j'ai beaucoup aimé ce premier tome et je me réjouis du second (actuellement en réimpression suite à des problèmes de mise en page). L'histoire est remplie de références mais, surtout, on nous montre ce que pourrait vraiment devenir Spider-Man si il le voulait vraiment. Ainsi, Otto décide d'utiliser son génie pour créer du temps à sa vie de Peter Parker, se faire bien voir des médias et des politiciens ainsi que de la police. Mais c'est aussi un Spider-Man très dérangeant. Un héros qui hésite à sauver des personnes quand elles mettent en péril son plan. Un héros qui n'hésite pas à abandonner une patrouille en cours pour sa vie civile. En somme un homme différent. Et les ami-e-s de Peter commencent à s'en rendre compte. Tout aussi bonne est l'idée d'adjoindre le fantôme de Peter qui commente et critique Otto. Je pense donc que cette série débute par de très bons numéros.

  • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

  • Papier toilette.

  • Roman de gare.

  • À lire.

  • Tolkien. Un petit changement et tous les personnage change. Un arc que j'apprécie déjà et dont je me réjouis de la suite.

Image: éditeur

Les commentaires sont fermés.