12/11/2014

Y le dernier homme. 2 par Brian K. Vaughan, Pia Guerra, Goran Parlov et José Marzán, JR

Titre : Y le dernier homme. 29782365771993-couv-M200x327.jpg
Auteur-e-s : par Brian K. Vaughan, Pia Guerra, Goran Parlov et José Marzán, JR
Éditeur : Urban Comics 22 mars 2013
Pages : 320

Ce second tome regroupe les numéros 11-23 publiés dans Y, the last man deluxe edition book 2. Yorrick n’est pas vraiment le dernier homme sur Terre. Comme le dernier tome nous l’avait expliqué à la fin il y a encore deux astronautes qui se trouvent dans l’ISS avec une astronaute. Et les trois ont décidé qu’il n’était plus possible d’attendre. Ils vont prendre un Soyuz et descendre sur Terre en espérant survivre. Leur arrivée est attendue par de nombreuses personnes. Que ce soient les services russes, américains ou israéliens. Et tout ce petit monde se regroupe alors que Yorrick y est emmené aussi. Son voyage n’est décidément pas de tout repos.

Vaughan reste sur la piste qu’il avait tracée dans le premier tome. On suit les aventures de 355, du docteur Mann et de Yorrick sur les routes des USA pour trouver le second labo de la généticienne. Ce second tome donne donc plusieurs histoires placées à différents moments du périple et qui laissent une grande partie des intrigues en dehors de notre connaissance. C’est, à mon avis, un bon choix puisque cela permet d’éviter de trop dire au risque de rapidement lasser. Les histoires sont variées mais montrent toutes différents résultats du cataclysme que ce soit dans les arts ou au niveau politique. La qualité est proche, mais légèrement plus haute, du premier tome soit plus bas que ses autres travaux indépendants. Mais ce comic reste bien plus intéressant et mieux écrit que la grande majorité de la production du marché.

  • L’écrivain est voué au septième cercle des enfers.

  • Papier toilette.

  • Roman de gare.

  • À lire. Dans la même veine que le premier tome. Il n’y a pas de grand changements mais le personnage de Yorrick, que je n’aime pas, est expliqué ce qui permet de mieux comprendre ses réactions.

  • Tolkien.

Image : Éditeur

Les commentaires sont fermés.