07/03/2015

Chappie

Pour l'instant j'ai vu les 3 films de Blomkamp sorti au cinéma. Le premier avait été, pour moi, la révélation d'un réalisateur intéressant. Le second était très décevant. Alors qu'en est-il du troisième ? 2016, l'Afrique du Sud sombre dans la violence de rue, la criminalité et les meurtres. Afin de contrôler la population et d'éviter des morts la police décide, du jour au lendemain, de mettre en place la première force, hautement armée, de maintien de l'ordre robotique. Les scouts sont déployés partout et permettent de protéger les policiers humains tout en agissant sans craintes de blessures ou de pertes. Cette nouvelle force fonctionne particulièrement bien et met à genou les plus gros réseaux criminels du pays quasiment sans problèmes. Cependant, le rêve de leur concepteur n'est pas de créer une nouvelle force de police. Il souhaite créer une véritable intelligence artificielle capable de ressentir, d'apprendre et d'être consciente d'elle-même. Mais que faire d'un robot conscient et des implications que cela comporte ?

Je suis mitigé face à ce film. Laissez-moi vous expliquer pourquoi. D'un côté j'ai beaucoup apprécié ce film. J'ai rigolé, j'ai pleuré bref je me suis impliqué. Je trouve que Chappie est très réussit et j'ai apprécié suivre son développement. L'intrigue est aussi intéressante. Cependant, cette dernière est un peu simpliste. On a le geek gentil et profondément passionné qui joue le rôle de dieu, la famille nucléaire hétérosexuelle et le méchant très méchant membre d'une église. Les personnages sont très caricaturaux même si on voit pourquoi le réalisateur a fait ce choix. Il fallait un créateur honnête que Chappie pourrait questionner comme si il questionnait dieu. Les trois parents (je sens des membres de la MLP s'évanouir en lisant cela) sont peu intéressants. On a l'oncle, la maman qui reste à la maison et offre son affection à Chappie et le père qui tente d'un faire un mâle en lui apprenant le maniement des armes et l'attitude qu'un mec est censé avoir. Ce même père est abusif sur de nombreux points mais se rapproche de Chappie quand ce dernier devient moins bébé. Tout cela est donc très stéréotypé. Le méchant, lui, est méchant parce que c'est un ancien soldat fan de la bible et qui voit les IA comme une violation d'un commandement divin. Il est à peine plus intéressant que cela. Nous avons donc une idée qui, à défaut d'être originale, est bien mise en scène avec les combats Blomkamp que l'on commence à connaitre, une intrigue passable et des personnages sans intérêts. Au final un film plutôt moyen sans être, pour autant, mauvais.

  • Le scénariste est voué au septième cercle des enfers.
  • Twilight.
  • Film de vacances. L'idée n'est pas mauvaise et on nous offre une fin presque inattendue. Il est dommage qu'il n'y ait pas eu plus de réflexions sur l'intrigue ainsi que sur les personnages.
  • Bon scénario.
  • Joss Whedon,

Image : Allociné

 

105072.jpg


09:06 Écrit par Hassan dans Film, science-fiction | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : chappie | | | |  Facebook

Commentaires

Je l'ai vu en bonne compagnie, donc j'ai aimé..:-)

Écrit par : Galaël | 11/03/2015

C'est gentil!

Écrit par : Hassan | 11/03/2015

Les commentaires sont fermés.