16/05/2015

Mad Max: Fury Road

J'avais vu des Mad Max quand j'étais très jeune. Ce nouveau film, qui n'a pas besoin des précédents pour vivre, faisait donc sonner quelques souvenirs dans mon esprit. Nous sommes dans le futur. Après les guerres et la chute des gouvernements le monde de Max n'est qu'un immense désert dans lequel il roule seul. Bon, il n'est pas exactement seul étant donné que des groupes plus ou moins sectaires et cannibales s'y trouvent aussi et luttent pour le contrôle des armes et de l'essence. Max est capturé par l'un de ces groupes dont le chef est Immortan. Il devient une banque d'organe et de sang. Ce pourrait être la fin de Max si l'une des impératrices d'Immortan, Furiosa, n'était pas en train de s'enfuir avec ses femmes. Il s'ensuit une gigantesque course-poursuite dans le désert au son d'une voiture composée d'une guitare et de tambours. Pour survivre Max n'a pas le choix : il devra s'allier à Furiosa.

Vous souhaitiez voir un film dans lequel le héros sauve de la captivité une belle demoiselle en détresse pour ensuite la séduire et disparaitre dans le soleil couchant ? Dommage c'est raté. Mad Max fury road fait bouger certaines parties de l'internet pour être féministe (comme si cela pouvait être négatif). Les premières personnes à s'en être émues furent les Men's Right Activists qui ne souhaitent surtout pas de libertés artistiques mais seulement des stéréotypes éculés (ce sont les même qui considèrent le prochain Terminator et la série Supergirl qui sort prochainement comme des effets du complot féministe mondial). Il est difficile de dire si Mad Max est réellement féministe. En effet, le film est une succession de scènes de poursuites, de musique et de combats montés en scènes magnifiques. On a donc peu de temps pour trouver, penser et créer un message féministe. Si on part sur ce dernier point Mad Max ressemble énormément à un film de série Z. Aussi bien le monde tel qu'il est mis en place que l'intrigue pourraient être le comble du kitsch. Nous avons tout de même une secte organisée autour d'une famille plutôt horrible et qui adorent des volants de voiture ! Cependant, Mad Max est parfaitement réussit. Malgré les scènes qui se suivent et se ressemblent jamais je n'ai eu l'impression de m'ennuyer et la mise en place de l'environnement est tellement maitrisée que l'on accepte absolument tout.

En ce qui concerne l'agenda féministe celui-ci concerne surtout une différence importante entre les personnages féminins de ce film et ceux de tous les autres : Les princesses se sauvent elles-mêmes et le héros, Max, ne fait que les soutenir et non les prendre en charge. En effet, Max n'arrive qu'après que les princesses se soient évadées. Alors que ce dernier apparait les femmes sont en train de se libérer aussi bien symboliquement que réellement des chaines imposées par Immortan. Dans la suite de l'intrigue les femmes jouent un rôle tout aussi important puisqu'elles se battent, prennent des décisions et, en fait, choisissent leur destin. Max ne fait qu'aider et non imposer ses idées. Cet aspect se trouve aussi dans la différence entre les dirigeants masculins et féminins. Immortan et sa famille exercent le pouvoir en utilisant la mort et la possession des humains. Que ce soient les femmes transformées en objets aussi bien sexuels que productifs ou les hommes transformés en soldat fanatique sur le point de mourir. Les autres, hommes comme femmes, sont des personnes pauvres qui ne vivent que de la générosité d'Immortan. Les dirigeantes sont différentes. Elles fonctionnent sur la culture et donc la vie. Malheureusement, on ne les voit pas assez pour réellement juger de leur gouvernement. Mais celui-ci est clairement de nature différente de celui d'Immortan.

Au final, nous avons ici un film qui aurait parfaitement pu échouer spectaculairement. Cependant, ceci n'arrive pas et nous avons un magnifique film qui ne reprend presque pas son souffle et qui comment immédiatement sans prendre le temps de réellement poser l'univers et le personnage. Un film qu'il faut voir et une série de films que je pense revoir un jour (ne serait-ce que pour me remettre les souvenirs en tête).

*
**
***
****
***** Beau, impressionnant, sans aucune pause... On y entre et on y sort deux heures plus tard sans s'être ennuyé

Image : Site officiel

 

FRD-02064r.jpg


09:08 Écrit par Hassan dans Film, science-fiction | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : mad max, fury road, uchronie | | | |  Facebook

Commentaires

J'ai adooooooooré Mad Max!!! Pour l'analyse du "féminisme" de Mad Max, vas voir le site de Barbieturix (http://www.barbieturix.com/2015/05/26/mad-max-fury-road-blockbuster-feministe/), je suis assez d'accord avec leur analyse!

Écrit par : The colloc | 27/05/2015

Hello,

oui ce film est vraiment bon! J'ai lu l'article. Il frappe pile poile au bon endroit.

Écrit par : Hassan | 28/05/2015

Les commentaires sont fermés.