17/06/2015

Inside Out / Vice-versa

On avait un peu moins entendu parler de Pixar ces derniers temps. Les studios qui ont réussis à nous résumé toute une vie entre deux amoureux en 15 minutes. Qui a rendu deux robots plus romantiques que toute une armada d'humains et qui a donné vie aux jouets. Mais ils sont de retour ! Et pas pour vous jouer de mauvais tours ! Non, ils vont plutôt vous l'histoire de Riley. Dès sa naissance cette petite fille a connu la joie. Bien qu'elle fût rapidement suivie par la tristesse celle-ci fut laissée à l'écart tandis que Joie créait de bons souvenirs afin que Riley aime la vie. Mais un événement inattendu, lors des 11 ans de Riley, change tout. La famille déménage à San Francisco et rien n'est aussi beau que l'ancienne maison. Progressivement Tristesse contamine les anciens souvenirs et alors que Joie tente de l'en empêcher elles sont toutes les deux envoyées au fin fond de la mémoire. Il ne reste plus que Peur, Colère et Dégout. Sans ses deux autres émotions la vie émotionnelle de Riley est totalement déstabilisée et, petit à petit, elle perd toute joie de vivre. Il est donc nécessaire de retrouver Joie et Tristesse.

Wow, il y a longtemps qu'un Pixar ne m'ait pas fait cet effet. Dès le début on nous envoie des émotions directement dans la gueule (en 3d en plus mais je suis prêt à pardonner cela au vu de la qualité du film). Mieux encore, il me semble que le film recrée parfaitement l'effet des émotions. Lorsque la Joie est présente tout s'illumine tandis que Tristesse rend le monde sombre et froid. Le film tente aussi de montrer que les émotions sont plus complexes qu'on ne le croit. Un souvenir peu devenir triste ou joyeux selon le point de vue que l'on choisit. Ainsi on se trouve face à des sentiments mélangés. On tente aussi de nous faire comprendre le fonctionnement du cerveau et des souvenirs. Je pense que cela est réussi mais je suis loin d'avoir les connaissances nécessaires pour le savoir. Il faudra que j'en parle à d'autres personnes. Bien que cela ne soit pas le thème principal du film on pourrait l'approcher d'une vision de la dépression. Selon moi, on nous montre cela comme un puit dans lequel se perd toute joie et dont il faut lutter et sacrifier pour en sortir. Bref, allez-y ! Seul-e-s ou avec des enfants ce sera toujours aussi bien.

*
**
***
****
***** Il y a des points négatifs dans ce film ?

Image : Site officiel

 

g2.jpg

22:03 Écrit par Hassan dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : inside out, vice-versa, pixar, disney | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.