10/07/2015

The temporal void par Peter F. Hamilton

Titre : The temporal void
Auteur : Peter F. Hamilton
Éditeur : Del Rey 2010
Pages : 661

Nous avions laissé tout le monde en plan alors que Edeard devenait un héros aux yeux de la cité de Makathran et que l'univers observait le Vide s'étendre et détruire la station d'observation Raiel. Ce second volume reprend immédiatement après ces évènements. Alors que Justine Burnely décide d'entrer dans le Vide afin de parlementer, contrecarrée en cela par les Raiels, le Commonwealth apprend, avec stupeur, que la flotte alien qui s'engage contre le pèlerinage pourrait avoir des alliés bien plus puissants que prévu. Les différentes factions commencent à abattre leurs cartes tandis que le reste de l'humanité ne fait que réagir. C'est le cas de la ville d'Araminta violemment envahie par les troupes militaires de la secte du living dream. Dans le Vide, l'histoire d'Edeard continue ainsi que sa lutte contre les gangs. Mais cette lutte lui permet de découvrir des relations bien plus étroites avec un plan destructeur tout en nous faisant découvrir la puissance du Vide et, donc, ses dangers.

Comme d'habitude, avec Hamilton, les choses sont lentes à se mettre en place tandis qu'il place avec soin ses petits pions et son univers. Alors que le livre précèdent déroulait deux intrigues distinctes (globalement parlant) celui en ajoute une avec la vie de Justine à l'intérieur du Vide. Nous avons donc la lutte politique d'Edeard dans un contexte presque fantastique, une intrigue bien plus sobre et intime avec Justine et son passé et enfin une intrigue SF dans le Commonwealth. On pourrait croire que tout cela ne peut pas se relier mais on aurait tort. Tout cela fonctionne assez bien alors même que certaines informations sur Edeard nous sont offertes avant qu'on ne les connaisse. Je me demande tout de même ce que vont donner les trajectoires de certains personnages qui semblent s'éloigner fortement de l'intrigue principale. Mais il ne reste plus qu'un livre donc je le saurais assez rapidement.

*
**
***
**** On reste dans la même ligne et j'apprécie toujours autant. Je ne sais pas trop ce que je préfère... L'intrigue du Commonwealth ou alors la vie d’Edeard ?
*****

Image : Amazon

 

5106bIxdgcL._SX303_BO1,204,203,200_.jpg

 

 

Les commentaires sont fermés.