12/09/2015

Letter 44. 1 Vitesse de libération par Charles Soule, Alberto Jiménez Alburquerque et Dan Jackson

Titre : Letter 44. 1 Vitesse de libération9782344008614-L.jpg
Auteurs : Charles Soule, Alberto Jiménez Alburquerque et Dan Jackson
Éditeur : Glénat 9 juin 2015
Pages : 160

Ce premier tome contient les numéros 1-6 publiés dans Letter 44 volume 1. Stephen Blades est le nouveau président des États-Unis. Il succède à Francis T. Carroll. Ce dernier a multiplié les guerres, les mensonges et détruit l'économie du pays. Blades s'est lancé la mission de réformer le pays afin de réparer les erreurs de son prédécesseur. Cependant, la lettre de ce dernier lui offre une nouvelle vision du monde. Les guerres du pays ont été menées afin de suivre un plan pour préparer le pays face à un possible ennemi. En effet, la NASA a détecté la construction d'une structure alien dans la ceinture d'astéroïde. Une mission habitée à la fois scientifique et militaire a été envoyée. Mais le pays doit être prêt aussi bien en ce qui concerne les personnes que la technologie. Que va bien pouvoir faire Blades face à ces révélations ?

Ce comic est double. Il a à la fois un coté SF et un coté politique. Les deux intrigues fonctionnent en parallèle mais ne se rejoignent que peu. Dans le coté SF nous suivons les aventures des membres de l'équipage du Clark. Illes sont chargé-e-s d'atteindre et d'enquêter sur les aliens. Bien que l'on se pose beaucoup de questions les informations ne sont pas encore nombreuses sur cette intrigue et permettent tout juste d'en apprendre un peu plus sur les aliens. En ce qui concerne l'intrigue politique on observe le premier président afro-américain tenter de réparer les bêtises de son prédécesseur. Cependant, les choses ne sont pas si simples. Il se heurte à la fois à un appareil mis en place par Carroll qui lui est hostile et aux intrigues politiques de l'ancien président. Il apprend aussi l'existence de nouvelles armes et doit décider s'il compte les utiliser au risque de prévenir la Terre entière et l'univers des nouvelles capacités américaines ou s'il vaut mieux garder le secret. Il est aussi chargé de remettre sur pied un pays exsangue économiquement parlant. Les intrigues ne font que commencer et Blades aura fort à faire

*
**
***
****
***** Un très bon premier tome qui donne envie de lire la suite. Je me pose beaucoup de questions et j'espère avoir des réponses. J'aime particulièrement le lien entre intrigue politique et SF.

Image : Éditeur

Les commentaires sont fermés.