07/11/2015

The infinite loop 1. L'éveil par PierrickColinet et Elsa Charretier

Titre : The infinite loop 1. L'éveil9782344009529-L.jpg
Auteur-e-s : Pierrick Colinet et Elsa Charretier
Éditeur : Glénat 26 août 2015
Pages : 112

Ce premier tome contient les numéros 1-3. Dans le futur les voyages dans le temps sont possibles. Cependant les paradoxes sont extrêmement dangereux. Il existe un groupe terroriste qui crée ces paradoxes, nommés anomalies, afin de détruire le futur. Heureusement, un groupe policier est chargé de les effacer afin d'éviter une catastrophe. L'une des agentes de ce groupe policier est Teddy. Elle est l'une des meilleurs. Elle est secondée par Ulysse. Ce dernier pourrait être plus intéressé que Teddy ne le croit. En fait, je ne vous ai pas dit que ce futur a supprimé tout ce qui est trop extrême ? Les sentiments amoureux sont inclus. Ces derniers sont considérés comme la cause de toutes les erreurs du passé. Teddy croit intimement en cela. Mais lorsqu'une anomalie prend la forme d'une jeune femme dans une ruelle de New York en 1970 tout change.

Les personnes qui aiment la SF le savent : le futur n'est qu'un moyen de décrire ce qui nous inquiète aujourd'hui. Derrière ce comics qui parle de futur et de voyage dans le temps nous avons une histoire entre deux femmes. Car oui, le lobby lgébété a infiltré même ce bastion hétérosexuel que sont les comics (et depuis de nombreuses années) pour le plus grand bonheur de tout le monde et une créativité exacerbée. Les paradoxes ne sont qu'une conséquence. Ce qui importe c'est le choix de deux femmes qui se découvrent face à l'adversité. L'une est ouverte non seulement à ce qu'elle est mais aussi aux autres. Teddy, elle, est enfermée dans un placard au propre comme au figuré. Nous avons aussi le Nice Guy qui cache, derrière sa gentillesse, l'homophobie et la jalousie quand il se rend compte qu'il "seulement un ami". Et enfin, nous avons le patriarcat hétéro-sexiste sous la forme de deux hommes policiers absolument immondes les quelques fois qu'ils apparaissent. Une belle histoire aux couleurs et dessins magnifiques. On nous offre aussi un petit bonus sous la forme d'une brève histoire de l'homosexualité dans les comics américains. Il est écrit par la rédactrice du site https://thelesbiangeek.wordpress.com/ que je recommande à toutes les personnes intéressées. Sur ce je vous laisse... j'ai le second tome à lire.

*
**
***
****
***** Cette minisérie est un vrai coup de cœur!

Image : Éditeur

Les commentaires sont fermés.