08/12/2015

Wonder Woman 5. Chair de ma chair par Brian Azzarello, Cliff Chiang et Goran Sudzuka

Titre : Wonder Woman 5. Chair de ma chairwonder-woman-tome-5-270x414.jpg
Auteurs : Brian Azzarello, Cliff Chiang et Goran Sudzuka
Éditeur : Urban comics 22 mai 2015
Pages : 160

Ce tome contient les numéros 24-29. Arès, dieu de la guerre, est mort durant la bataille contre le premier né. Mais, avant de partir pour l'enfer, il a offert ses pouvoirs et ses devoirs à Diana. Le monde a une nouvelle déesse de la guerre. Mais celle-ci ne souhaite pas prendre son rôle. Elle veut seulement protéger Zola et son enfant. Pendant que Wonder Woman tente de suivre Zola qui souhaite rester tranquille l'Olympe ne reste pas sans réagir. Alors que le premier né est torturé par Apollon ce dernier souhaite se préparer à une guerre prophétisée. De plus, Cassandre tente de retrouver son dieu et d'entrer sur l'Olympe. Il sera nécessaire que Diana accepte sa nouvelle identité si elle souhaite vaincre le premier né et protéger les humain-e-s.

J'aime toujours autant ce run sur Wonder Woman malgré sa longueur. En effet, j'ai l'impression que les auteurs tentent de combler du vide avant d'arriver enfin à la fin de leur run sur cette héroïne. Bien que le tome ne soit pas inutile il aurait pu ne pas exister. Wonder Woman doit, ici, apprendre à accepter son statut et retrouver ses différents alliés. Il est presque dommage que sa divinité ne soit pas plus présentée. J'aurais apprécié avoir un peu de politique olympienne sous la dent. Cette première intrigue fonctionne en parallèle avec la torture du premier né par Apollon. Celle-ci fonctionne un peu comme une horloge. On attend la fin qui ne peut qu'advenir et qui ouvre l'intrigue à sa conclusion prochaine dans le tome 6. En ce qui concerne les dessins c'est, encore une fois, une réussite.

*
**
***
****
***** J'apprécie toujours autant ce run mais j'attends sa conclusion avec impatience.

Image : Éditeur

Les commentaires sont fermés.