06/02/2016

Black Widow liste noire

Titre : Black Widow liste noire
Auteurs : Nathan Edmondson et Phil Noto
Éditeur : Panini comics 6 janvier 2016
Pages : 176

Ce troisième, et dernier, tome contient les numéros 13-20. À la fin de second tome Natasha n'en savait que peu sur l'organisation nommée Chaos. Mais elle en savait suffisamment pour inquiéter. Alors qu'elle revenait chez elle après une mission l'attaque s'est portée sur deux fronts. Premièrement, son image est attaquée dans la presse par des révélations sur ses activités plus que discutables. Ensuite, son avocat reçoit deux balles à bout portant. Cette fois ce n'est pas qu'une mission pour effacer son passé au service du KGB. Cette fois la lutte devient personnelle et Natascha est bien décidée à éliminer le Chaos et ses serviteurs. Mais quel est le véritable but de l’organisation ?

Cette série s'est arrêtée trop vite. Bien entendu elle va recommencer mais avec une nouvelle équipe après une refonte de l'univers Marvel. J'ai beaucoup aimé pouvoir observer un personnage féminin qui n'est pas une véritable héroïne mais une professionnelle du renseignement. Le ton de la série était très mélancolique. Natasha essayait de racheter ses actes passés en exécutant des contrats qui permettaient d'éliminer les pires des pires. L'argent, lui, est relancé dans un réseau de charités. Bien qu'il y ait de l'action celui-ci n'est pas aussi flamboyant que dans les autres comics au profit d'une approche plus feutrée. Dans ce dernier tome les auteurs font deux choses : d'une part ils reviennent sur le passé de Natasha avec l'une de ses premières missions et de l'autre ils terminent l'intrigue autours du Chaos. Malheureusement, je trouve celle-ci expédiée trop facilement pas le scénario. Alors que durant deux tomes on ne sait rien d'un seul coup on a accès aux plus hautes sphères. Le concept n'est pas assez développé. J'aurais aussi aimé que les auteurs s'intéressent bien plus aux effets médiatiques et personnels des révélations de la fin du second tome. En effet, rien n'est montré et tout est évacué. Une série que j'ai apprécié mais qui se termine un peu trop brutalement à mon gout.

*
**
***
**** Globalement, les trois tomes sont réussis et permettent de décrire une Natasha à la fois efficace et mélancolique. Dommage que la fin ne soit pas à la hauteur.
*****

Image : Éditeur

image_gallery?img_id=8398873&t=1451672482387

Les commentaires sont fermés.