18/03/2016

Grayson 1. Agent de Spyral par Tom King, Tim Seeley, Mikel Janin et Stephen Mooney

Titre : Grayson 1. Agent de Spyralgrayson-tome-1-270x426.jpg
Auteurs : Tom King, Tim Seeley, Mikel Janin et Stephen Mooney
Éditeur : Urban Comics 6 novembre 2015
Pages : 232

Ce premier tome contient les numéros Grayson 1-8, Annual 1 et Secret origins 8. Nightwing est mort. Plus précisément, il est mort lors de l'évènement Forever Evil après avoir été démasqué devant les caméras. Non seulement Nightwing est mort mais Dick Grayson l'est aussi. Cependant, il a survécu. Batman en profite pour lui demander d'infiltrer l'organisation Spyral. Pour cela Grayson voyage dans le monde entier afin d'attirer l'attention des espions de Spyral tout en luttant contre une organisation terroriste. Lorsqu'il est recruté on lui offre une nouvelle identité et surtout un moyen de cacher son visage au monde entier. Et on lui demande de retrouver les organes de parangons. Un être qui possédait les pouvoirs de la Justice League et dont les organes ont été disséminés dans le monde. Mais Grayson ne doit pas oublier qu'il n'est pas un vrai agent.

Bien que j'avais apprécié les Nightwings les intrigues avaient deux faiblesses : elles étaient trop liées à Batman et jamais le personnage ne reçoit la chance de vivre pour lui-même. Donc, je me demandais ce qui allait arriver dans un tome qui commence après la mort de Dick Grayson et la fin de son identité de Nightwing. Les auteurs promettent une histoire d'espionnage sexy et sympa à suivre. Et je pense que cela est réussi. Bien que l'intrigue principale n'avance que peu l'intrigue secondaire du tome est réussie. On voit le directeur de Spyral récolter de plus en plus d'informations tandis que Dick Grayson en apprend plus sur ce monde nouveau pour lui. Par exemple, il commence à connaitre Midnighter que j'espère il verra plus souvent encore. L'intrigue montre aussi à quel point le passage de héros à espion change les règles. Dick Grayson ne tue pas et aime être admiré. Mais un espion doit se cacher et tuer si nécessaire. Ce tome essaie de montrer comment Dick Grayson tente de ne pas changer ses opinions malgré la pression de ses supérieur-e-s et collègues. En conclusion j'ai beaucoup aimé ce comics frais et sympathique à lire. Je me réjouis de la suite.

*
**
***
****
***** Un très bon premier tome.

Image : Éditeur

08:44 Écrit par Hassan dans BD/Comics, Comics, DC | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grayson, agent de spyral, dc, urban comics | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.