15/05/2016

Letter 44. 2 Décalage spectral par Charles Soule, Alberto Jiménez Alburquerque et Dan Jackson

Titre : Letter 44. 2 Décalage spectral9782344009376-L.jpg
Auteurs : Charles Soule, Alberto Jiménez Alburquerque et Dan Jackson
Éditeur : Glénat 18 novembre 2015
Pages : 160

Ce second tome contient les numéros 8-13 de Letter 44. Dans les épisodes précédents le nouveau président des États-Unis, le 44ème, apprenait par son prédécesseur qu'une forme de vie alien avait construit un artefact dans la ceinture d'astéroïde. Toutes ses actions avaient pour but de préparer le pays à une guerre qu'il juge inévitable. Blade, le nouveau président, a décidé qu'il était temps d'effacer les erreurs de son prédécesseur en utilisant les technologies les plus avancées pour gagner les guerres dans lesquelles les États-Unis sont empêtrés et réparer le tissu social du pays. Mais les tensions internationales sont à leur comble. Dans l'espace, les membres du Clarke subissent plusieurs pertes en tentant de comprendre les buts des aliens.

Ce second tome continue sur la lancée du premier avec deux intrigues complémentaires mais parallèles. D'une part, nous suivons ce que les membres d'équipage du Clarke font et de quelle manière illes tentent de survivre. Les auteurs ne nous donnent pas beaucoup d'informations sur les aliens ni sur leurs buts et je me demande ce que cela donnera. Sur Terre, par contre, l'intrigue politique se développe à vitesse grand V. Il est difficile d'en parler sans spoiler mais les décisions de Blade - dont l'identité n'est qu'un paravent au vu de certaines décisions - posent de nombreux problèmes au niveau aussi bien international que national. Les auteurs ont eu la bonne idée de placer les États-Unis sur un pied d'argile en montrant en quoi des décisions unilatérales peuvent avoir des conséquences dangereuses. L'intrigue prend un tour très intéressant pour le personnage de Blade et ses idées. Bien qu'une simple réflexion permette de savoir ce qui arrivera je me réjouis de lire le prochain tome.

*
**
***
**** De la politique et de la SF ? Je suis toujours au rendez-vous !
*****

Image : Éditeur

Les commentaires sont fermés.