08/01/2017

Sourcery par Terry Pratchett

Titre : Sourcery
Auteur : Terry Pratchett
Éditeur : Corgi books 21 juin 2012
Pages : 336

Le chiffre 8 est important sur le Disque-Monde. La couleur de la magie est la huitième couleur, les magiciens sont les huitièmes fils d'un huitième fils, il y a 8 niveaux de la magie. Normalement, un magicien ne devrait pas avoir d'enfants. On ne sait donc pas vraiment ce qui arrive quand un magicien à des enfants, et surtout, un huitième enfant! Mais l'un des membres, expulsé, de l'Université Invisible a décidé de tenter le coup tout en empêchant la Mort de l'atteindre. Il réussit à s'incarner dans un bâton afin d'enseigner à son fils comment la magie fonctionne et aussi prendre le contrôle de son destin. Car son huitième fils est un Sourcier. Ceux-ci ne sont pas simplement des magiciens. Ce sont des sources de magie capables non seulement de recréer la magie ancestrale mais aussi d'inventer des sorts. Ceux-ci avaient disparu après la guerre des mages et la lutte contre les dieux. Le Disque-Monde sera-t-il capable d'accepter et de survivre au dernier sourcier?

Que penser de ce cinquième tome? Celui-ci nous permet déjà de retrouver des personnages connus de l'Université Invisible. Ainsi, on retrouve Rincewind et le libraire mais aussi la fille de Cohen. Les autres personnages nous étaient inconnus. Outre Creosote que j'ai trouvé peu intéressant on apprend l'existence de Coin et de deux magiciens ayant un impact important sur l'intrigue. Les deux sont avides de pouvoir. Mais l'un permet de montrer de quelle manière quelqu'un peut changer d'avis malgré une majorité importante contre lui. Coin, lui, est un personnage tragique puisqu'il ne peut pas vraiment prendre de décisions.

Ce tome permet surtout de montrer le danger de la magie. Dans le Disque-Monde, la magie semble être quelque chose d'ancien qui a perdu une bonne partie de sa puissance. Les sorts existent mais sont compliqués à apprendre et à utiliser. L’Université est surtout un moyen de garder le contrôle des magiciens alors qu'ils jouent à leurs petites intrigues. Ce ne sont, sinon, que des personnages un peu folkloriques mais pas très utiles. Mais que se passe-t-il lorsque le pouvoir des magiciens devient sans contrôle? Terry Pratchett considère que ce type de personnage surpuissant ne peut qu'aboutir à la prise de contrôle du monde, à une guerre entre magiciens puis à la destruction de tout et tous. On pourrait considérer que le pouvoir absolu ne peut pas accepter de concurrence et ne peut pas non plus se restreindre.

*
**
*** Bien qu'il ne soit pas mauvais j'ai beaucoup moins apprécié ce tome qui, à mon avis, utilise des références un peu facile et introduit un personnage peu utile: Creosote.
****
*****

Image : Site de l'auteur

sourcery1.jpg

14:07 Écrit par Hassan | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.