17/08/2017

Rome et son empire par Michel Christol, Daniel Nony, Clara Berrendonner et Pierre Cosme

Titre : Rome et son empire
Auteur-e-s : Michel Christol, Daniel Nony, Clara Berrendonner et Pierre Cosme
Éditeur : hachette supérieur 2014
Pages : 304

Les livres d'histoire sont souvent très spécialisés, se portant sur un thème ou évènement précis. Les manuels ont un autre but : donner les informations les plus modernes de manière concise sur un thème ou une époque large. Ce manuel entre dans cette catégorie puisque les auteur-e-s examinent l'histoire de la Rome depuis sa fondation mythologique jusqu'à la chute de la ville de Rome, qui marque le début de la période médiévale. La période est très large et couvre des moments très différents ainsi que des évènements de crise rapides. C'est pour cette raison que les auteur-e-s ont divisé leur manuel en quatre parties.

La première partie se concentre sur les origines de l'Empire romain. En cinq chapitres les auteur-e-s s'intéressent aussi bien à la mythologie qu'à la Rome de rois. C'est une histoire un peu difficile car les origines mythologiques se mêlent à des histoires postérieures et aux traces archéologiques. On nous montre une ville qui n'avait rien de ce qu'elle devint plus tard. En effet, elle est d'abord une cité monarchique sous la coupe des étrusques avant de bannir les rois et de créer une forme de République, basée sur deux peuples. C'est aussi une époque durant laquelle la ville de Rome commence à prendre le contrôle de l'Italie pour, ensuite, s'attaquer à sa concurrente : Carthage.

La seconde partie part de la mise en place de la République à la création de l'Empire. En effet, bien que la ville ait banni les rois cela n'implique pas que les structures politiques dont on nous parle en cours d'histoire sont déjà en place. D'une partie il faut prendre en compte un contrôle des institutions politiques par une élite, la noblesse, d'autre part il faut s'intéresser au fonctionnement de la plèbe qui force des réformes afin d'être prise en compte. Malgré tout, cette République connait plusieurs crises, en particulier économique, avec des tentatives de réformes qui se terminent dans le sang. Les auteur-e-s nous décrivent les premiers débuts des guerres civiles qui se termineront par la bataille d'Actium, et le triomphe d'Auguste.

Dans une troisième partie, qui débute après la crise de la fin de la dynastie des Julii, les auteur-e-s s'intéressent au fonctionnement de l'Empire après qu'il ait été définitivement accepté. Ces quatre chapitres permettent de décrire un fonctionnement politique, administratif et militaire bien rôdé malgré des problèmes internes et externes. Cette partie se termine sur une crise, au IIIème siècle, qui début la dernière partie du livre. Celle-ci tente d'expliquer les causes des problèmes de l'Empire romain ainsi que les tentatives de solutions. Ainsi, on nous montre des empereurs mis en place par l'armée, ce qui débouche fréquemment sur des usurpateurs. Mais aussi des réformes économiques et religieuses qui font de l'Empire un État chrétien sous le contrôle d'un Empereur chrétien. Les causes de la chute de Rome sont aussi explicitées et prennent en compte aussi bien l'incompréhension envers les peuples dit barbares que les problèmes internes qui ont dévasté l'armée romaine.

Ce manuel est court si l'on prend en compte l'importance de la période ainsi que le nombre important de thèmes étudiés. Outre ceux-ci, les auteur-e-s ont la bonne idée de joindre plusieurs cartes, un index, des extraits de sources mais aussi des bibliographies thématiques, faisant de ce manuel un outil indispensable pour les étudiant-e-s. De plus, certains chapitres sont assortis d'un état de la recherche sur un thème précis qui permet de mieux comprendre l'historiographique actuelle.

Éditeur

Image : Amazon

51E9AjU1bNL._SX354_BO1,204,203,200_.jpg

Écrire un commentaire