29/10/2017

Thor Ragnarok

Après les évènements d'Age of Ultron Thor a disparu de la Terre. Il n'est même pas revenu lors de la petite Civil War. En effet, Thor est soumis à des visions, la destruction d'Asgard et la mort de tous les habitant-e-s. Il part en recherche des Pierres de l'Infini tout en enquêtant sur les possibilités de destruction de son monde. Ce qui le conduit à combattre l'incarnation de l'une des prophéties : Surtur. Après l'avoir vaincu il emmène sa tête devant son père, qui a beaucoup changé. Car Odin est mort et remplacé par Loki. Mais la mort d'Odin n'est pas seulement un moyen d'atteindre le trône pour Loki. Elle permet aussi de libérer leur sœur oubliée : Hela déesse de la mort. Son but est simple : la conquête et la destruction pour recréer Asgard. La combattre ne sera pas simple et une petite visite sur une planète éloignée pourrait donner quelques personnes capables de l'aider. Du moins s'il réussit à les convaincre.

Le gros Marvel de fin d'année était annoncé depuis un bon moment et il est enfin présent. Tout comme Civil War, le film abandonne l'idée d'une adaptation individuelle pour mieux lier des personnages provenant de différents milieux. D'ailleurs, il me semble que ce film se base sur deux grosses histoires de l'univers Marvel. La mythologie de Thor avec le Ragnarok, le film utilise plusieurs êtres qui en font parties et qui sont adaptés librement de la mythologie nordique. Mais aussi, et toutes personnes qui connait un peu Hulk le sait, Planet Hulk. Entre ces deux matériaux de base il y a la possibilité de bien s'amuser avec des scènes que l'on a déjà vu dans les bandes annonces.

Les scènes, plutôt réussies, sont accompagnées par un nouveau personnage antagoniste : Héla. À mon avis, ce personnage est l'un des meilleurs que l'on ait vus. On ne sait que peu de choses sur son passé mais je trouve intéressant de continuer à construire sur les mensonges et les oublis d'Odin, qui déjà n'avait pas avoué avoir adopté Loki. Mieux encore, le personnage d'Héla permet de constituer Asgard non comme un royaume qui connait un âge d'or depuis des âges anciens mais un royaume guerrier, meurtrier, qui n'a pas hésité à voler pour se constituer et qui préfère cacher son passé honteux plutôt que de le comprendre. Ses richesses sont soit fausses soit un butin de guerre, ce qui permet de faire plusieurs parallèles tout en mettant en cause la mythologie officielle des films.

La réalisation essaie aussi de rester dans le cadre mis en place par les Gardiens de la galaxie. L'humour est très présent, tout en n'étant pas toujours bien maitrisé ni très drôle. Le côté très fantastique de l'univers de Thor est intégré dans l'univers cosmique très kitsch des Gardiens. Bien que cela aurait pu ne pas fonctionner le lien se fait assez facilement et on aime observer un dieu du tonnerre totalement inconnu pour la plupart des êtres de l'univers. Il est dommage qu'aussi bien l'humour que l'intrigue soient très faciles à anticiper, ce qui est aussi dû à des bandes annonces très bavardes. Cependant, je pense que la réalisation a réussi son pari tout en déconstruisant Asgard, pour mieux l'emmener ailleurs ?

*
**
*** Un film très sympathique, une Héla réussie et une musique bien choisie mais je ne peux pas le considérer comme un très bon film pour autant.
****
*****

Image : Éditeur

g_thorragnarok_01_e1e06417.jpeg?region=0%2C0%2C1200%2C560

Écrire un commentaire